Selon une étude de l'Anses, en France, le temps passé devant les écrans est toujours en hausse, et le temps consacré aux activités physiques en baisse.

Les Français passent de plus en plus de temps devant les écrans.
Les Français passent de plus en plus de temps devant les écrans. © Maxppp / Frédéric Cirou

Selon une étude de l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, publiée ce mercredi, les Français ne font pas assez de sport, mangent de plus en plus de produits transformés, et passent de plus en plus de temps devant des écrans. C'est ce qui ressort de l'INCA 3, la dernière étude sur l'évolution des habitudes et modes de consommation, réalisée auprès de plus de 5 800 personnes (3 157 adultes âgés de 18 à 79 ans et 2 698 enfants de moins de 17 ans) en 2014 et 2015.

Un adulte sur trois en surpoids

Selon cette étude, en 2014-2015, 13% des enfants de moins de 17 ans et 34% des adultes de 18 à 79 ans étaient en surpoids, respectivement 4% et 17% étaient obèses. Cela s'explique en partie par l'inactivité physique. Même si, en France, surpoids et obésité sont restés stables sur la période 2006-2015, selon une autre étude de l'agence sanitaire Santé publique France, l'Anses recommande de mettre en place des politiques pour promouvoir l’activité physique.

Collés devant les écrans

Par ailleurs, un quart des enfants de 3 à 10 ans et la moitié des adolescents de 11 à 14 ans ont un comportement sédentaire, ils sortent peu de chez eux. Deux tiers des adolescents de 15 à 17 ans et plus de 80% des adultes de 18 à 79 ans ont également un comportement sédentaire.

Une des raisons de cette sédentarisation est l'utilisation de plus en importante des écrans. En sept ans, le temps quotidien passé devant un écran, hors temps de travail, a augmenté de vingt minutes en moyenne chez les enfants et de quatre-vingts minutes chez les adultes.

Plus les parents sont éduqués, moins leurs enfants de 3 à 17 ans ont un comportement sédentaire : 26% des enfants pour un niveau d'étude des parents égal à bac+4, contre plus de 52% pour un niveau d'étude primaire ou collège. A l'inverse, plus les adultes sont éduqués, plus ils passent de temps devant un écran. 52% des adultes ayant un niveau d'étude bac+4 passent plus de sept heures par jour devant un écran, contre 30% pour ceux qui ont un niveau d'étude primaire ou collège.

A table, du réchauffé

Les plats cuisinés à réchauffer fleurissent dans les réfrigérateurs des Français, blanquette de veau, saumon à l'aneth ou encore hachis Parmentier tout prêt. Mais dans les cuisines des Français, on trouve également des produits dits transformés – jus de fruits ou de légumes, soupes, bouillons, sandwiches, pizzas, pâtisseries salées, viennoiseries, crèmes dessert, glaces, sorbets, compotes et fruits au sirop – rapides à manger. La proportion varie en fonction de l'âge.

Selon l'étude, les personnes de 65 à 79 ans consomment davantage d’aliments faits maison que les plus jeunes, et moins de compléments alimentaires et d'aliments transformés.

Ces produits transformés peuvent être industriels ou artisanaux, mais les produits industriels représentent la majorité de ces aliments transformés consommés par les Français. Quoi qu'il en soit, ils permettent de manger rapidement. Idéal pour avoir encore plus de temps pour regarder la télé.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.