Le vegan est une tendance alimentaire très à la mode et les industriels de la glace ont décidé de s'y plonger cet été.

Les industriels investissent le marché de la glace vegan
Les industriels investissent le marché de la glace vegan © AFP / foodcollection / Foodcollection GesmbH

La semaine prochaine les températures vont monter en flèche, l'occasion de manger les premières glaces de l'année. Le marché des glaces et sorbets se porte bien, il a connu une croissance de 4,7 % l'année dernière grâce à une météo favorable. Cette année, les industriels misent sur des nouveautés pour continuer sur leur lancée.

Les industriels investissent le marché vegan

Les produits sans matière animale se développent partout : faux fromage, fausse viande alors pourquoi pas la glace, d'autant que les glaciers comme Berthillon et bien d'autres, se sont déjà lancés dans l'aventure. 

Anne-Sophie Montaron est responsable marketing chez Unilever. Elle a bien senti qu'il fallait mettre des glaces végans dans les rayons : "Il y a de vrais besoin de consommateurs qui vont vers du mieux manger, à leur manière, et pour certains ça veut dire réduire les matières grasse animales et donc les produits vegan. Il n'y avait quasiment aucune offre l'année dernière sur le marché des glaces, là ça commence à paraître. Il y a une tendance de fond vers le mieux manger auxquelles il faut qu'on réponde en tant qu'industriels."

Les sorbets sont à priori déjà vegan. Coté glaces, elles seront donc sans crème, ni yaourt (sauf s'il est au soja), ni lait de vache, ni œufs.

Esther Kalonji est secrétaire générale de l'association des entreprises des glaces : "Les nouveautés qui vont progresser ce sont, par exemple, des spécialités à base de chocolat qui ne contiennent pas de produits laitiers. Des glaces au lait naturel de coco, également, pour répondre aux attentes des consommateurs dans leur démarche vers le végétal."

On trouve aussi des glaces à base de crèmes végétales fabriquées à partir de lait de soja ou d’oléagineux.  

Ces glaces vegans seront vendues un peu plus cher que des glaces classiques dans les supermarchés. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.