Selon le baromètre ManpowerGroup publié ce jeudi, entre octobre et décembre, les intentions d'embauche par les entreprises françaises bondissent. Elles augmentent de 37% pour le 4ème trimestre, signe que la reprise de l'activité économique se poursuit.

La "Prévision nette d'emploi" a augmenté de 33 points en 2021.
La "Prévision nette d'emploi" a augmenté de 33 points en 2021. © AFP / Arnaud Le Vu

C'est un "record absolu" selon ManpowerGroup qui publie chaque année son baromètre des intentions d'embauche. Au dernier trimestre 2021 (octobre-décembre), elles augmentent de 37%, soit quatre fois plus qu'au trimestre précédent. Un chiffre inédit depuis la création de ces études par l'entreprise en 2003.

Une dynamique de reprise

Les employeurs semblent anticiper une très forte reprise de l'activité, après un reste de l'année sur la même dynamique. La "Prévision nette d'emploi" a augmenté de 33 points en 2021. Elle est également bien meilleure qu'en 2020. Selon le baromètre, le dernier record en date remontait au premier trimestre 2020, et l'augmentation n'était alors que de 14%.

Quel que soit le secteur

Peu importe le secteur d'activité étudié (sept secteurs en tout), les intentions d’embauche sont en hausse. La prévision la plus forte concerne le secteur de l'industrie manufacturière, avec une Prévision nette d'emploi de 54%, mais le secteur Autres productions (qui comprend entre autres le secteur agricole et le secteur de la production et distribution d'énergies), progresse également fortement à 44%. La hausse la plus faible se retrouve dans le secteur hôtellerie-restauration (qui peine toujours à recruter) avec une progression de seulement 28%.

Quelle que soit la taille de l'entreprise

Ce sont sans surprise les plus grandes entreprises qui prévoient le plus de recruter : 43% (24 point de plus qu'au troisième trimestre 2021). Les sociétés de taille moyenne font des estimations aussi encourageantes avec une Prévision Nette d’Emploi de 42%. Quant aux petites entreprises, de moins de 50 salariés, la hausse semble plus limitée : 21%.

Quelle que soit la région

Cette bonne dynamique ne laisse aucun territoire (en métropole) sur le trottoir. Toutes les régions (telles qu'elles sont définies par ManpowerGroup, sans suivre le découpage administratif classique) ont une Prévision nette d'emploi qui dépasse les 30%. La région qui affiche les intentions d’embauche les plus fortes n'est pas l'Ile-de-France ( 38%), mais l'ouest ( 44%), suivi de l'est ( 40%).