Façade INSEE
Façade INSEE © Radio France / Insee

L'Insee rend public ce matin l'analyse des flux migratoires en France de 2006 à 2013. Le solde migratoire est passé de 112.000 personnes en 2006 à 33 000 en 2013. Le nombre d'entrées a progressé à un rythme plus faible que les sorties du territoire.

Le nombre de personnes qui ont quitté la France a explosé : 189 000 départs en 2006, puis 299 000 en 2013. Parmi eux, une grande majorité de jeunes âgés de 18 à 29 ans. En 2013, 95 000 immigrés sont retournés à l'étranger, soit plus de 30% des sorties du territoire.

En ce qui concerne les personnes nées en France, là encore, le nombre de départs a progressé : 138 000 en 2006, près de 200 000 en 2013. 80% de ces départs vers l'étranger concernent des jeunes âgés de 18 à 29 ans. Ce sont souvent des étudiants ou des jeunes qui cherchent leur premier travail. Dans le même temps, le nombre des retours des personnes nées en France est stable : autour de 78 000 personnes. Au final donc, même si le nombre d'entrées d'immigrés a progressé, le solde migratoire a diminué ces dernières années. Actuellement, 4,2 millions d'étrangers vivent en France alors que (c'est un chiffre qui a été calculé pour la première fois par l'Insee) autour de 3 millions et demi de personnes nées en France vivent à l'étranger.

Ecoutez le reportage de Philippe Randé :

►►► CONSULTER | L'étude Insee "Populations française, étrangère et immigrée en France depuis 2006"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.