Des manifestations qui veulent fédérer les "anti", sans paraître intégristes ou homophobes. Il faut dire que l'opinion est divisée sur le sujet, et le clivage transcende les partis. Mais dans les défilés, il y aura quand même beaucoup de catholiques.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.