Quelques femmes ont passé leur première nuit à la mairie de Paris. Deux salles ont été transformées en centre d'accueil pour sans-abris.

Le salon des Prévôts de la mairie de Paris accueillera une centaine de femmes SDF
Le salon des Prévôts de la mairie de Paris accueillera une centaine de femmes SDF © Radio France / Delphine Evenou

Anne Hidalgo, la maire de Paris, en avait fait l'annonce mi-octobre. La promesse s'est concrétisée ce mardi soir. Une trentaine de femmes sans abris ont été accueillies à l'Hôtel de Ville. Le salon des Prévôts et celui des Tapisseries ont en effet été transformés en centre d'accueil. C'est d'ailleurs un centre d'un nouveau genre, à la fois hébergement et accueil de jour, où les femmes pourront passer deux semaines, le temps de faire un bilan de leurs besoins avec les travailleurs sociaux. 

Des ateliers seront organisés pour accompagner les femmes SDF
Des ateliers seront organisés pour accompagner les femmes SDF © Radio France / Delphine Evenou

Le jour, une centaine de femmes seront, à terme, accueillies. Elle pourront se restaurer, se reposer, recevoir des soins (deux infirmières viendront compléter l'équipe en janvier), suivre des cours de français, être aidées dans leurs démarches administratives. 

L'espace restauration installé salon des Prévôts dans la mairie de Paris
L'espace restauration installé salon des Prévôts dans la mairie de Paris © Radio France / Delphine Evenou

Une partie nuit a été également été pensée avec le Samu Social de Paris. Elle a été aménagée dans le salon des Tapisseries. Sous un immense lustre, une quarantaine de femmes peuvent ainsi passer quatorze nuits, et dormir sur de vrais matelas. Certains fauteuils pourront également accueillir plus temporairement une dizaine de femmes. 

Le salon des Tapisseries transformé en dortoir
Le salon des Tapisseries transformé en dortoir © Radio France / Delphine Evenou
Le dortoir a été pensé pour respecter un peu d'intimité
Le dortoir a été pensé pour respecter un peu d'intimité © Radio France / Delphine Evenou

La structure pourra être renforcée si le plan Grand Froid est déclenché. On estime qu'à Paris, 12% des sans-abris sont des femmes. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.