Controle de police
Controle de police © MaxPPP / Richard Mouillaud

Un document d'Autoplus accable la direction de la police nationale qui dément. Le magazine s'est procuré un document classant les unités en fonction du nombre et du type de P.V. réalisés sur 12 mois. Des primes seraient octroyées aux plus "performantes".

L'unité motards de Pau a réussi un carton plein : 115 points, quand leurs collègues de Nice terminent bons derniers avec 42 points.

Moins de P.V pour la vitesse, moins de P.V pour des infractions graves, le barème s'applique de même pour les Compagnies Républicaine de Sécurité.

Celle d'Ile de France obtient 44 points, celle de Rhônes Alpes Auvergne à peine 11 et demi entre Juin 2014 et mai 2015.

Autoplus affirme que les deux premiers dans chaque catégorie obtiennent une prime au mérite qui équivaudrait tout de même à 600 euros par agent.

Pour le magazine c'est la preuve d'une politique du chiffre qu'il dénonce depuis des années. Ce qu'a démenti hier la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN). Un communiqué pour parler d'évaluation de la performance avec versement le cas échéant de primes collectives. Pour les syndicats policiers que nous avons pu joindre, l'incitation existe bien, seul moyen de motiver les troupes pour lutter contre l'insécurité routiere. Mais c'est la répartition de ces primes qui fait débat : elle manquerait totalement de transparence et les primes ne seraient pas seulement collectives quel que soit le grade mais parfiois à la tête du client. L'autre problème soulevé par cette enquête, c'est que les chauffards ne sont pas traqués de la même maniere qu'il soit dans le Nord ou à l'ouest.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.