Deux fois plus de revendications religieuses au travail.
Deux fois plus de revendications religieuses au travail. © Alto Press/MaxPPP

Demandes d'absence pour une fête, port de signes religieux... Près d'un manager sur quatre est confronté régulièrement au sujet de la religion au travail, presque deux fois plus qu'un an auparavant, selon une enquête rendue publique ce mardi.

► ► ► CONSULTEZ | Le rapport complet de l'Observatoire du fait religieux en entreprise

Selon cette étude, menée pour la troisième année par l'institut Randstad et l'Observatoire du fait religieux en entreprise (OFRE), les revendications de nature religieuse ont quasiment doublé en un an dans le monde du travail. Il y a un an, 12% des managers interrogés déclaraient être confrontés régulièrement à cette question. Ils sont 23% aujourd'hui.

D'après les auteurs de l'enquête, les salariés hésitent de moins en moins à faire des demandes à leur hiérarchie en lien avec leurs croyances. Trois sujets reviennent fréquemment sur la table :

  • Demandes d'absence pour une fête religieuse (19%)

  • Port de signes religieux (17%)

  • Demandes d'aménagement d'horaires (12%)

Ni conflit ni blocage dans la plupart des cas

Les demandes de prières pendant les pauses ou le refus de travailler avec une femme sont beaucoup plus rares. Les auteurs de l'étude soulignent que 94% des cas rencontrés n'entraînent ni conflit ni blocage.

Il faut dire que beaucoup d'entreprises ont anticipé la situation. C'est le cas de l'enseigne de distribution Casino. Reportage d'Etienne Monin

Cette enquête a été réalisée en ligne entre février et mars auprès de 1.296 cadres.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.