Policiers municipaux à Nancy
Policiers municipaux à Nancy © MaxPPP/IP3, Nancy/Mathieu Cugnot

C’est ce que disent trois policiers municipaux de la commune qui ont porté plainte contre X, plainte déposée auprès du Procureur de la République par leur avocat. Ils dénoncent de graves dysfonctionnements au sein de la police municipale de Palavas et accusent même leur chef d'en être "l'initiateur".

Les trois fonctionnaires ont déposé plainte "pour harcèlement moral, discrimination et entrave à la liberté syndicale" contre le chef de la police municipale et le maire de la commune de Palavas, l'UMP Christian Jeanjean.

"Arrestations arbitraires", "fichage illégal de personnes après un simple contrôle" ...

Dans un communiqué, le syndicat FO avait dénoncé il y a plusieurs jours de nombreux faits qu'il qualifiait d'"extrêmement graves" : "le chargement de SDF ou jeunes routards à bord de véhicules de police pour les transporter vers Montpellier ou Carnon afin de ne pas entacher l'image de la ville", ce que la police municipale de Palavas appellerait "des reconduites à la frontière". Mais ce ne sont pas les seuls reproches : FO parle aussi de "fichage illégal de personnes après un simple contrôle", des "arrestations arbitraires", des "surveillances et filatures illégales"... Le parquet de Montpellier a ouvert une enquête préliminaire.

Le chef de la police municipale Gilles Haddouche revendique ces "expulsions . Selon lui, il ne fait rien que de très humain.

Le reportage de Pascale Viktory

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.