C'est le quatrième en deux ans. Un guichetier de 55 ans s'est pendu sur son lieu de travail dans l'Aisne. Il évoquait dans un mail "le manque de reconnaissance" dont il se disait victime. Les syndicats se sont longuement réunis ce matin, Vincent Giraldo.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.