le ministre de l’écologie annonce un plan contre la pollution d'ici l'été
le ministre de l’écologie annonce un plan contre la pollution d'ici l'été © reuters

Au cinquième jour de pic de pollution dans plusieurs régions de France, Matignon vient d'annoncer un système de circulation alternée à Paris et dans les départements de la petite couronne lundi. Une mesure qui doit permettre de revenir à la normale.

Jean-Marc Ayrault a immédiatement assuré qu'il comprenait "les difficultés que cette mesure risque d'entraîner", mais elle est "nécessaire" pour faire face au prochain pic, prévu dimanche soir.

Les véhicules dont les plaques d'immatriculation portent un numéro impair seront seules autorisées à circuler (avec des dérogations pour les taxis et les auto-écoles notamment).

Le ministre de l'Écologie Philippe Martin a précisé les détails de cette mesure sur le plateau de TF1

Les contrevenants risquent une amende de 22 euros. Pour les administrer, 700 policiers seront mobilisés lundi pour les contrôles.

Le Préfet de Police Bernard Boucault veut surtout faire appel au civisme des Parisiens.

Quinze régions de France sont affectées par cet épisode de pollution, contre dix-sept en milieu de semaine, avec une tendance à l'amélioration pour le week-end. En Ile-de-France, l'indice de pollution était de 8 sur 10 à la mi-journée, selon Airparif.

La mesure devrait profiter notamment au covoiturage... Reportage de Béatrice Dugué.

Le ministre de l'Écologie a assuré aujourd'hui que le gouvernement a pris conscience de la gravité des derniers pics de pollution et prépare un plan de protection de l'atmosphère qui sera actif d'ici l'été prochain.

"Mesure lourde à mettre en oeuvre"

"Au-delà de l'urgence, nous travaillons, avec les collectivités territoriales, à des mesures pérennes dans tous les secteurs émetteurs", déclare Philippe Martin dans un entretien à Libération. Car la situation nécessite des mesures à plus long terme que les dernières prises cette semaine (gratuité des transports en commun en Ile-de-France, notamment).D'ici l'été, les zones les plus touchées feront l'objet d'un plan de protection de l'atmosphère qui prévoira des mesures adaptées : réduction des émissions des chantiers de construction, plans de déplacement d'entreprises ou d'administrations, réduction des vitesses de circulation sur certains tronçons à fort trafic, etc.

Quels seront les effets de cette circulation alternée et que sont vraiment ces particules fines dont tout le monde parle ? Réponse avec Nathalie Fontrel, spécialiste environnement à France Inter.

Philippe Martin évoquait déjà ce matin la circulation alternée, tout en parlant de "mesure lourde à mettre en oeuvre, qui demande de la préparation." Visiblement, pas autant que prévu.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.