[scald=104435:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le bureau du Sénat où la gauche est majoritaire a levé jeudi l'immunité parlementaire de deux sénateurs, Jean-Noël Guérini (PS) et Robert Navarro (apparenté PS).

Jean-Noël Guérini, sénateur des Bouches-du-Rhône et président du conseil général de ce département, a été mis en examen le 8 septembre dernier pour une affaire de marchés publics mettant en cause son frère Alexandre.

"Il faut que la justice passe", avait déclaré François Hollande dans un entretien publié jeudi dans le quotidien La Provence.

Robert Navarro, sénateur de l'Hérault apparenté PS depuis son exclusion du PS début 2010 pour avoir soutenu Georges Frêche, est visé par un dossier d'abus de confiance à la suite d'une plainte du Parti socialiste.

En déplacement à Nîmes jeudi, Martine Aubry, première secrétaire du PS, avait dit dans la matinée qu'elle "espérait" une levée de l'immunité parlementaire de Robert Navarro.

Emile Picy, édité par Gilles Trequesser

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.