Depuis la mise en circulation d'une nouvelle formule du médicament Levothyrox pour soigner les troubles de la thyroïde, les malades se plaignent des effets secondaires.

Le changement de formule pour le Levothyrox est entré en vigueur en avril 2017
Le changement de formule pour le Levothyrox est entré en vigueur en avril 2017 © AFP / LAURENT FERRIERE / HANS LUCAS

L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de la santé a demandé au laboratoire Merck de changer l'excipient principal du Levothyrox. Selon l'ANSM ce changement d'excipient permet « de garantir une stabilité plus importante de la teneur en substance active, la lévothyroxine, tout le long de la durée de conservation du médicament caril pouvait exister des différences de teneur en lévothyroxine non seulement d’un lot à l’autre mais aussi au cours du temps pour un même lot. Ces fluctuations étaient à l’origine de perturbations de l’équilibre thyroïdien chez les patients ».

A quoi sert la lévothyroxine ?

Quelques 3 millions de patients ont recours à la lévothyroxine. C'est une forme synthétique de l'hormone thyroïdienne, la thyroxine. En France, cette molécule est commercialisée sous le nom de marque Levothyrox, ou sous forme de génériques sous son nom de molécule.

Les hormones thyroïdiennes sont prescrites dans les cas d'hypothyroïdie ou d'ablation chirurgicale de la glande thyroïdienne. Elles le sont aussi pour diminuer la sécrétion naturelle de TSH (hormone qui stimule la thyroïde). Les hormones thyroïdiennes sont prescrites parfois contre le gain de poids.

Quel est le problème avec la nouvelle formule ?

Les patients ont constaté des effets secondaires alors qu'ils avaient réussi à stabiliser leur état depuis longtemps. Ils ont notamment constaté des maux de tête, des maux de ventres ou des diarrhées. L'une d'entre eux a lancé une pétition sur mesopinions.com qui a réuni pour l'instant plus de 80 000 signatures.

Sur son site, dans un mémo à l'usage des consommateurs, l'ANSM indique que "Dans la grande majorité des cas, il n’est pas attendu d’effet indésirable lié à la modification de formule pour le patient. Toutefois, la lévothyroxine est une hormone thyroïdienne de synthèse à marge thérapeutique étroite. Aussi, l’équilibre thyroïdien du patient peut être sensible à de très faibles variations de dose, pouvant se traduire par des fluctuations de la TSH, qui restent cependant dans des seuils normaux, ou des hypothyroïdies ou des hyperthyroïdies pouvant nécessiter un ajustement minime de la posologie basée sur la modification du taux de TSH. Par mesure de précaution, l’ANSM recommande aux patients qui pensent observer des symptômes traduisant un déséquilibre thyroïdiens de consulter leur médecin."

L'Agence nationale de la sécurité du médicament renvoie les malades souffrants d'effets indésirables sur le site dédié du ministère de la Santé, signalement-sante.gouv.fr. Elle vient d'ouvrir un numéro vert : 0.800.97.16.53

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.