Depuis mercredi, à Paris, un festival réunit professionnels et grand public pour réfléchir aux évolutions de la mode avec les nouvelles technologies.

Ce vêtement sert aussi d'appareil à mesurer la pollution
Ce vêtement sert aussi d'appareil à mesurer la pollution © AFP / Patrick Kovarik

La technologie et la mode, deux mondes hermétiques l'un à l'autre ? Certainement pas. Et ce n'est pas nouveau : pensez à toutes les innovations qui ont changé petit à petit votre façon de porter des vêtements. Tissus extensibles ou anti-transpirants pour le sport, isolants pour lutter contre le froid (le fameux "Thermolactyl"), l'industrie de la mode s'inspire des évolutions technologiques depuis des décennies.

Une veste "antisurveillance", qui vous fait disparaître aux yeux des caméras
Une veste "antisurveillance", qui vous fait disparaître aux yeux des caméras © AFP / Patrick Kovarik

Quand il s'agit d'allier ces deux univers, la question principale est celle de rendre des technologies parfois de pointe légères, agréables à porter, et surtout, pas désagréables à regarder. C'est en particulier de cela qu'il est question depuis mercredi et jusqu'à dimanche à la Gaîté Lyrique, à Paris, à l'occasion du Look Forward Fashion Tech Festival, organisé par l'incubateur de start-ups de la marque Showroom Privé.

Robots, impression 3D et énergie solaire

Une trentaine de créateurs venus du monde entier sont réunis pour une série de tables rondes et de conférences, mais aussi d'un concours mettant en concurrence des jeunes créateurs et d'une exposition d'une trentaine de vêtements mêlant art et technologie.

Les vêtements les plus innovants sont exposés à la Gaité Lyrique
Les vêtements les plus innovants sont exposés à la Gaité Lyrique © AFP / Patrick Kovarik

Concrètement, à quoi ça ressemble ? Pêle-mêle, il est question de sous-vêtements capables de protéger des ondes électromagnétiques, de bijoux imprimés en 3D, de portefeuilles munis d'un chargeur de téléphone portable, de robes ornées de panneaux solaires.

D'autres innovations sont plus étonnantes encore, comme un robot permettant de créer des manucures à partir d'images prises sur smartphone, un jean capable de mesurer les interactions sociales et de donner des petites caresses pour inciter à la communication, ou encore une robe censée quantifier la pollution sonore environnante de façon visuelle.

Evolution incontournable ?

L'enjeu de l'évolution du marché du textile est important : selon le magazine spécialisé LSA, entre 2007 et 2016, le marché s'est effondré de 13% en France. Sa modernisation semble donc capitale, et pourrait passer par une résolution de la question de la personnalisation des vêtements, pour l'heure prise au piège entre une demande importante et des coûts de production élevés (mais que l'impression 3D pourrait aider à faire baisser).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.