Emmanuel Macron, testé positif au Covid-19, entraîne la mise en quarantaine d'un bon nombre de ses contacts. C'est le cas de Richard Ferrand, le président de l'Assemblée Nationale, qui subit en plus le retour de bâton de ses propos sur la responsabilité des contaminés, tenus sur France Inter il y a quelques semaines.

Richard Ferrand au micro de la matinale de France Inter, le 29 octobre 2020
Richard Ferrand au micro de la matinale de France Inter, le 29 octobre 2020 © Radio France / France Inter

Emmanuel Macron a été testé positif au Covid-19 ce jeudi. Il est placé en isolement pendant sept jours, mais continuera d'assurer ses fonctions, a précisé l'Elysée. Comme le Premier ministre Jean Castex et nombre d'élus qui ont côtoyé le président, Richard Ferrand, le président de l'Assemblée Nationale, a été mis à l'isolement et considéré comme cas contact. Ironie du sort, ses propos, tenus sur France Inter le 29 octobre dernier, lui revienne avec la force d'un boomerang mal maîtrisé.

"C'est une question de responsabilité, il faut faire attention"

Au micro du Grand Entretien de la matinale de France Inter, Richard Ferrand répondait ce jour là à Carine Bécard et Ali Baddou qui l'interrogeaient : "Il ne suffit pas d'avoir peur, d'être en colère, il faut aussi faire attention. Car si vous madame Bécard, si vous, monsieur Baddou ou moi-même, nous sommes malades demain c'est parce qu'à un moment donné, nous n'aurons pas fait aussi attention que nécessaire".

Ali Baddou lui demandait alors : "Quand on tombe malade c'est nécessairement de notre faute ? C'est fort de café !"

Ce à quoi le président de l'Assemblée répondait : "C'est l'exacte vérité, ça veut dire qu'on ne s'est peut être pas suffisamment lavé les mains, on n'a pas suffisamment gardé le masque. Chacun d'entre nous doit être en vigilance pour les autres et pour soi-même. C'est quand on se relâche en effet, que le virus peut attaquer."  

Ces propos véhéments résonnent un peu amèrement après l'annonce de la contamination du Président de la République, au lendemain d'un dîner auquel Richard Ferrand a lui aussi assisté... en face même d'Emmanuel Macron.