Manifestation pro-avortement en Espagne
Manifestation pro-avortement en Espagne © REUTERS / Susana Vera

Une centaine de personnes ont manifesté vendredi à Paris devant l'ambassade d'Espagne pour protester contre un projet de loi du gouvernement conservateur espagnol de Mariano Rajoy qui prévoit de limiter très fortement le droit à l'avortement.

L'appel à manifester avait été lancé par la coordination des associations pour le droit à l'avortement et à la contraception (Cadac), le Planning Familial de Paris, le collectif Tenon,l'Association nationale des centres d'interruption de grossesse et de contraception (Ancic) et le Mouvement français pour le planning familial.

Et dans le cortège, comme en témoigne ce reportage de Clémentine Méténier, les slogans prouvaient que pour certaines Françaises, le combat pour le droit à l'avortement doit continuer:

Pas de rosaires sur nos ovaires, Droit à l'avortement pour toutes

Le Parti socialiste s'était rallié jeudi à l'appel à manifester contre le texte approuvé par le conseil des ministres espagnols le 20 décembre dernier.

Une loi soutenue par Jean-Marie Le Pen

Promesse de campagne de Mariano Rajoy, le projet de loi interdit l'accès à l'avortement aux femmes en Espagne, sauf en cas de viol ayant fait l'objet d'une plainte et de danger physique ou psychique pour la femme.

Le projet de loi, qui prévoit l'annulation de la loi de 2010 qui autorisait l'avortement jusqu'à 14, voire 22 semaines en cas de malformation du foetus, a été salué par le président d'honneur du FN.

Le projet de loi espagnol sur l'avortement prouve que l'on peut agir en la matière avec mesure, intelligence et souci du respect de la vie

a écrit Jean-Marie Le Pen sur son compte Twitter le 23 décembre.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.