Ce campement à Paris doit être évacué dans la semaine
Ce campement à Paris doit être évacué dans la semaine © MaxPPP / François Lafite

Une centaine de personnes s'est réunie devant la mairie du 18ème arrondissement de Paris ce lundi pour protester contre l'évacuation imminente du campement de Roms de la porte de Clignancourt. Ils seront sans doute expulsés cette semaine.

La décision a été prise après une longue réunion en mairie : le campement, trop dangereux, doit être évacué "dès que possible".

S'il y a le feu là-bas, il n'y a pas de possibilité d'évacuation . On parle d'un terrain où il y a des talus sont de trois mètres de haut. Si le feu se propage et en plus il y a des poêlons dans chaque maison, c'est terrible , pour Gérald Briant, maire adjoint du 18ème

Le maire adjoint en charge des affaires sociales qui assure que les personnes qui vivent dans le campement seront relogées pendant deux semaines dans des hôtels . Une solution d'urgence inefficace estiment les associations.

C'est la 5ème expulsion pour certains en 4 ans (...) Qu'est ce qu'on construit avec des enfants qui sont expulsés, qui ne sont pas scolarisés ? Ça n'a aucun sens de regarder les bulldozers détruire le peu de biens qu'ils ont et de se faire offrir une ou deux nuits d'hôtel pour être à la rue la semaine prochaine , dénonce Manon Fillonneau, déléguée générale du collectif Romeurope

Certains habitants du bidonville demandent la mise en place d'un projet alternatif : la construction de maisonnettes démontables. Ils ont demandé l'aide de la ville de Paris pour trouver un terrain. La mairie du 18ème se dit favorable à une expérimentation.

Elle s'est engagée à tout faire pour queles habitants soient relogés à terme sur d'autres terrains , plus petits.

D'autres s'inquiètent de savoir où ils vont atterrir.

Il fait froid. Où partira-t-on avec nos petits enfants, demandent les habitants du bidonville

En septembre dernier,la justice a ordonné l'expulsion du campement , saisie par SNCF Réseau, propriétaire du terrain de la Petite Ceinture, ancien chemin de fer où sont installés les 200 habitants de ce bidonville.

►►► Écoutez le reportage de Yann Gallic lors de la manifestation contre l'évacuation du bidonville

1 min

Une manifestation contre l'expulsion d'un bidonville à Paris

►►► Revoir le reportage en images de Mathilde Dehimi "Sortir du bidonville" ici

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.