Le CSA se saisit d'une vidéo de Vincent Lambert
Le CSA se saisit d'une vidéo de Vincent Lambert © Radio France / Olivier Bénis

La sœur de Vincent Lambert, tétraplégique et dans un état végétatif, s'indigne de la diffusion d'une vidéo le montrant dans son lit d'hôpital. Un document publié par un comité de soutien pour protester contre la décision de la CEDH d'interrompre ses soins.

La vidéo a fait le tour du web en quelques heures, et a même fini à la télévision, provoquant la colère du CSA. Dans un communiqué, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel annonce qu'il va enquêter "avec une particulière vigilance" sur ces séquences, "notamment au regard de l’application du principe de respect de la dignité humaine".

Car les images, où l'on voit le malade dans son état actuel, les yeux mi-clos et réagissant parfois à certains stimuli, ont profondément choqué les spectateurs, mais aussi une grande partie des proches de Vincent Lambert .

"Une tentative de manipulation mentale de l'opinion"

Si ses parents (et deux de ses frères et sœurs), catholiques traditionnalistes, s'opposent à la décision de la Cour européenne des droits de l'homme qui confirme l'interruption des soins autorisée par le Conseil d'État, la femme de Vincent Lambert et ses six autres frères et sœurs estiment qu'il n'aurait pas souhaité continuer à vivre dans un tel état.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | L'Europe autorise Vincent Lambert à mourir

Pour l'une de ses sœurs, la diffusion de ce document est révoltante.

On s'insère dans sa vie privée, on donne son état en spectacle. Ils suppriment les derniers droits que mon frère peut avoir , comme son droit à l'image. Vincent est devenu leur chose , il est instrumentalisé, ils utilisent son image à leurs fins.

49 sec

"On tombe dans le registre du trash, c'est devenu complètement extrême"

Pour Eric Kariger, ancien chef du service de soins palliatifs, qui a suivi le patient pendant plusieurs années, cette vidéo n'est rien de plus qu'un outil de propagande et de manipulation "sordide" . Car selon lui, tout ce qu'elle présente comme des signes de réaction de Vincent Lambert est totalement illusoire.

Ce qui est douloureux, c'est que nos contemporains ne savent pas ce que c'est qu'un patient en état végétatif chronique . Ce ne sont pas des patients inconscients mais des patients qui ont des phases de veille et de sommeil, qui réagissent aux stimulations. Mais ce sont des réponses réflexes...

1 min

"J'ai pas voulu y croire, quand on me l'a annoncé"

La vidéo a été tournée le jour de la décision de la CEDH estimant que la fin de l'alimentation et de l'hydratation artificielles de Vincent Lambert n'était pas une violation de son droit à la vie . On y entend sa mère, au téléphone, lui promettre : "On va te sortir de là". Pour Eric Kariger, la femme de Vincent Lambert et la majeure partie de sa famille, il n'y est plus depuis longtemps.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.