Marisol Touraine
Marisol Touraine © MaxPPP/Ouest France/Daniel Fouray

La ministre de la Santé défendra la semaine prochaine son projet de loi santé en commission des Affaires sociales à l'Assemblée nationale. Elle annonce d'ores et déjà la généralisation du tiers payant d'ici à 2017, "une évidence" selon elle.

Oui, "le tiers payant sera étendu à l'ensemble des Français", promet Marisol Touraine en pleine conférence de presse de présentation de la loi santé. Pourquoi ? "Parce que c'est juste, parce que c'est une mesure de progrès et parce que ça favorise l'accès aux soins", poursuit la ministre qui se dit "convaincue que le tiers payant s'imposera comme une évidence".

Les précisions de Solenne Le Hen

Une évidence pour les patients, peut-être : ils bénéficieront d'une dispense d'avance de frais (le fameux tiers payant) à chaque consultation dans un cabinet médical. Plus besoin, donc, de payer directement son médecin en attendant d'être remboursé.

Sept jours pour être payé

Une évidence pour les médecins, sans doute pas : à l'inverse, ce sont eux qui devront attendre d'être payés par l'assurance maladie. Ils prévoient à nouveau de manifester le 15 mars pour dire leur opposition au texte. Marisol Touraine, elle, a tenté de les rassurer eux aussi lundi matin, assurant qu'une "garantie de paiement" serait inscrite dans la loi, et que le paiement sera effectué "dans un délai de sept jours".

Si ce délai [de sept jours] est dépassé, l'assurance maladie devra payer des pénalités au médecin. Le tiers payant n'entraînera aucune charge supplémentaire pour les médecins.

Une annonce qui laisse sceptique Jean-Jacques Fraslin, généraliste dans la banlieue de Nantes

Pour l'instant, le tiers payant est réservé aux bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire et de l'aide médicale d'État. Il doit être étendu progressivement en 2015, une mesure qui a déjà provoqué la colère des médecins, mobilisés contre le texte depuis plusieurs mois.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.