Une campagne en ligne sur le don d'organes
Une campagne en ligne sur le don d'organes ©

Ou quand une campagne pour le don d'organes joue avec brio la carte du buzz et de la viralité pour faire passer son message : n'attendez pas pour faire connaître votre position sur le sujet, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Vous connaissez Robert Cronejager ? Un type en or, pourtant, ce Robert. Bon, il a UN problème majeur : c'est l'homme qui est mort le plus souvent au monde. Enfin, au cinéma.Il a tout subi, Robert : abattu, pendu, enterré, brûlé, noyé, poignardé, empalé... Il n'y a pas un type de mort qu'il n'ait déjà testée pour vous. Et il en a tiré une conclusion toute simple, qu'il partage dans cette vidéo.

Un petit film qui devrait vous convaincre declarifier votre position pour ou contre le don d'organes , au cas où vous décideriez d'imiter les malheurs de ce pauvre Robert. En parallèle, il a créé , où il raconte ses expériences au quotidien avec la Faucheuse.

C'est l'Agence de la biomédecine (avec l'aide de l'agence de communication DDB°) qui est à l'origine de ce "buzz" malin et surtout efficace : Robert Cronejager (tout comme son hashtag officiel ) s'est déjà fait remarquer par

. Et pourrait bien devenir un mème, ces phénomènes culturels qu'on voit se répéter à l'infinir sur le web...

On lui souhaite longue vie... Oh, wait.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.