Google a changé ce vendredi l'apparence de son site de navigation Google Maps. Le planisphère fait place à une représentation plus réaliste de la Terre, qui apparaît désormais comme un globe, légèrement aplati aux pôles.

Sur Google Maps, la Terre est désormais un globe terrestre
Sur Google Maps, la Terre est désormais un globe terrestre © Capture d'écran Google

C'est une petite révolution, dans tous les sens du terme : désormais, sur Google Maps, vous ne survolez plus un planisphère, vous faites tourner un globe. Le site de navigation de Google a annoncé vendredi matin, via un tweet, un changement de son apparence, qui se veut plus fidèle à la réalité (sur sa version web seulement, l'application mobile n'a pas encore été adaptée). 

En effet, en dé-zoomant au maximum la vue de Google Maps, vous découvrirez la Terre telle qu'elle est en réalité, c'est-à-dire une sphère légèrement aplatie au niveau des pôles. Il suffit de faire pivoter le globe pour passer d'un pays à l'autre, avec une visualisation qui respecte désormais la courbure du globe. 

Adieu, donc, la "projection de Mercator" que le site utilisait jusqu'à présent. Cette façon de visualiser la surface de la Terre, imaginée au XVIe siècle par le géographe Gerardus Mercator et reprise sur la plupart des planisphères, est pratique car elle conserve les angles et offre une représentation assez fidèle de la disposition des territoires les uns par rapport aux autres. 

Une projection qui respecte les proportions

En revanche, elle ne respecte pas les échelles et les distances : cette projection aplanie rend les territoires d'autant plus grands qu'ils sont proches des pôles. Conséquence : sur Google Maps, le Groenland apparaissait jusqu'à présent aussi grand que le continent africain, alors que sa surface est en réalité 14 fois plus petite que celle de l'Afrique. Avec la vue en globe, les proportions sont désormais respectées.

Autre nouveauté de cette version - n'en déplaise aux platistes, qui croiront que Google leur ment en arrondissant cette Terre qui est plate : à la plus grande échelle (c'est-à-dire au niveau de zoom le plus faible), la planète apparait dans son ensemble et l'internaute peut faire tourner une partie du système solaire et de la galaxie autour d'elle, en voyant précisément les zones où il fait jour et où il fait nuit sur le globe. Le mode "espace" permet même de se balader sur les autres planètes du système solaire. 

La Terre et le Soleil, dans le mode "Espace" de Google Maps
La Terre et le Soleil, dans le mode "Espace" de Google Maps / Capture d'écran Google
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.