Une vague de froid touche de plein fouet la France, et durera toute la semaine. Depuis ce dimanche, les températures ont chuté jusqu’à -10 °C par endroit, avec des ressentis jusqu’à -25 °C.

La vague de froid va durer toute cette semaine, avec une importante chute des températures
La vague de froid va durer toute cette semaine, avec une importante chute des températures © Maxppp / Aurelien Morissard/IP3 PRESS

Ce sera sans doute la semaine la plus froide de l'hiver : Météo France annonce une vague de froid sur la quasi-totalité du pays. Un air glacial en provenance de la Russie s’installe pour toute la semaine, avec des températures minimales comprises entre -6 °C et -10 °C au nord et à l’est de la France. Sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique et dans le Sud-Ouest, on attend entre -2 et -6 °C pour les minimales. La Méditerranée sera un peu plus épargnée : de 0 à -4 °C.

En journée, on ne dépassera pas les 6 °C pour les maximales. Le pire est à prévoir mardi et mercredi, où il faudra bien se couvrir.  

Cette vague de froid est assez remarquable note Météo France. Il faut remonter à mars 2005 pour retrouver des températures semblables à cette époque de l'année.  

La température ressentie, qu'est ce que c'est ?

La température de l'air, que vous retrouvez sur les bulletins météo, est mesurée sous abri. Elle est mesurée avec un thermomètre, placé à 1,5 mètres du sol, et est très différente de la température ressentie. 

En fonction de la force du vent, le froid peut être très vigoureux et difficilement supportable, à cause de ce que l'on appelle le refroidissement éolien. 

Selon Météo France, lorsqu'il n'y a pas de vent, notre corps s'adapte au froid, et s'isole. Une mince couche d’air immobile, réchauffée par notre peau se forme, et nous sert d’isolant, mais lorsqu'il y a du vent, cette pellicule isolante est continuellement balayée, et notre peau reste en contact direct avec le vent. Dans le même temps, l'organisme se refroidit.

Avec le vent glacial, les températures ressenties seront beaucoup plus froides qu'en réalité
Avec le vent glacial, les températures ressenties seront beaucoup plus froides qu'en réalité © Visactu

C'est au milieu des années 2000 que l'expression " température ressentie" fait son apparition à Météo France. Une nouvelle évaluation qui vient de l'autre côté de l'Atlantique et qui est d'utilité publique. 

Pour mesurer les températures ressenties, les météorologistes font un petit calcul. Par exemple, s'il fait -5 °C dehors, avec un vent soufflant à 40 km/h, le froid ressenti est en réalité de -14 °C. 

Cette semaine, dans certains endroits localisés, on pourra descendre à des températures ressenties oscillant entre les – 20 et -25 °C, notamment sur les plateaux du Jura, et dans certaines stations de ski. En plaine, Météo France prévoit jusqu'à -18 °C en températures ressenties sur une majeure partie du pays, jusqu'à -12 °C sur les côtes de l'Atlantique. 

Plan Grand Froid activé

Le plan grand froid est activé dans 37 départements. Il permettra d'ouvrir des places supplémentaires d'hébergement d'urgence, le renforcement des effectifs du 115, l'ouverture nocturne des accueils de jour, l'intensification des maraudes et la mobilisation des forces de l'ordre pour repérer les personnes en danger face au froid.

Le plan grand froid activé dans 37 départements
Le plan grand froid activé dans 37 départements © Visactu
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.