Yann président, voudrait réduire "le fossé qui se creuse entre les territoires de la République".

Yann imagine que cette expérience pourrait être évaluée au baccalauréat par un oral soutenu d'un rapport d'étonnement.
Yann imagine que cette expérience pourrait être évaluée au baccalauréat par un oral soutenu d'un rapport d'étonnement. © Maxppp / Rémi Dugne

"Moi président", ce sont 3 000 propositions originales de lecteurs et auditeurs de France Inter et de l’Obs pour la présidentielle. Nous en avons sélectionné une vingtaine dont celle de Yann :

Pour retisser du lien, je propose une sorte d’Erasmus lycéen entre les métropoles et les campagnes, les quartiers aisés et les zones défavorisées…

Yann a 45 ans, il est consultant en ressources humaines à Paris. Pour lui l’un des grands thèmes abandonné dans cette campagne présidentielle, c’est la mixité sociale dans l’éducation. Pour réduire "la fracture territoriale", il imagine donc une sorte de "vis ma vie", au lycée, "qui favoriserait les rapprochements entre les classes sociales" via "des rencontres et des enrichissements mutuels". Pour cela, tout lycéen pourrait effectuer un trimestre dans un autre lycée que le sien. Des lycées qui seraient "classés en quelques catégories selon des critères économiques, sociaux et territoriaux".

En tant que lycéen de campagne, j’aurais moi-même aimé découvrir la ville avant mes 18 ans

La proposition de Yann sera présentée ce jeudi 16 mars aux représentants des principaux candidats à l’élection présidentielle. Émission spéciale "Moi président" de 18h à 21h sur France Inter, animée par Nicolas Demorand de France Inter et Matthieu Aron de l’Obs.

Découvrez également les principales contributions retenues par l’Obs et publiées ce jour.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.