la mortalité routière en recul de 15,1% au 1er semestre
la mortalité routière en recul de 15,1% au 1er semestre © reuters

Le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, a annoncé une baisse de 15,1% des morts sur la route au premier semestre 2013. Des résultats qui l'encouragent à aller plus loin dans les mesures de sécurité routière. Objectif : passer sous la barre des 2000 morts par an en 2020.

Aujourd'hui, lors de sa conférence de presse place Beauvau, Manuel Valls s'est félicité des chiffres de la sécurité routière. Au premier semestre 2013, le nombre de morts sur la route a diminué de 15,1%. Concrètement, 257 vies ont été épargnées par rapport à la même période l'an dernier (1 440 morts au premier semestre 2013 contre 1 697 en 2012).

Déjà, en 2012, le chiffre de 3 645 morts sur l'année était le plus bas jamais atteint depuis l'apparition des statistiques en 1948. Les baisses du mois de mai (-29,5%) et de juin (-11%) poursuivent cette nette amélioration.

Ruddy Guilmin a assisté à la conférence de presse

Le premier ministre parle donc de "résultats encourageants" et fixe comme objectif de tomber sous la barre des 2000 morts par an dès 2020.

Réduire la vitesse sur le périphérique parisien

morts sur la route
morts sur la route © radio-france
Manuel Valls ne veut donc pas s'arrêter là : > Nous devons donc collectivement fournir des efforts nouveaux, faire preuve d'imagination et surtout de ténacité. Il envisage de nouvelles mesures favorables à la sécurité routière. Lors de son discours, il s'est dit favorable à **une baisse de 80 à 70km/h de la vitesse maximale autorisée sur le périphérique parisien** , un mesure souhaitée par la municipalité. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë avait d'ailleurs exprimé cette volonté de voir les automobilistes franciliens "réduire la vitesse de circulation" lors du 40e anniversaire du périph', en avril dernier. De son côté, la préfecture de police a annoncé avoir **doublé le nombre de radars sur le périphérique** (de 8 à 16) et précisé que près d'un accident sur deux est directement causé par "une vitesse excessive ou inadaptée."
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.