Leonard Nimoy est mort vendredi à Los Angeles. L'inoubliable interprète de Spock avait 83 ans et était atteint d'une maladie pulmonaire.

Il avait fait d'un Vulcain qui ne souriait jamais, aux idées très arrêtées, un personnage culte. Un extra-terrestre aux oreilles pointues et cultivant une logique parfaite dans la série Star Treck créé par Gene Roddenberry dans les années 60, entouré du capitaine Kirk, joué par William Shatner, et du docteur McCoy, interprété par DeForest Kelley.

Parmi les répliques culte de Spock, on retrouve "Fascinant", prononcé lorsque Spock apprend quelque chose de nouveau, ou "c'est hautement illogique", qui s'accompagnait d'un haussement de sourcils.

Avant de rejoindre la série qui devait assurer sa célébrité, Léonard Nimoy a interprété une pléiade de petits rôles dans des séries américaines des années 1950 comme "Bonanza", "Perry Mason" ou plus tard "Mission impossible".

"Longue vie et prospérité"

Leonard Nimoy a également joué au théâtre et présenté des émissions télévisées mais il est resté marqué toute sa vie par ce rôle qui l'a empêché d'en trouver d'autres aussi important.

Heureusement pour lui, Leonard Nimoy avait une autre corde à son arc : la réalisation,. il a d'ailleurs dirigé deux longs métrages de Star Trek, dont "Star Trek IV: Retour sur terre" qui a été l'un des mieux reçus par la critique. Il a également réalisé, en 1987, le film "3 Men and a Baby" basé sur le film français "Trois hommes et un couffin", avec Tom Selleck.

En 1975, il a écrit l'essai "Je ne suis pas Spock", dans une tentative de se dissocier de Spock, encore tellement populaire auprès de légions de fans. 20 ans après, dans une nouvelle biographie, Léonard Nimoy reconnaissait "Je suis Spock".

A Los Angeles, Loïc Pialat

Le dernier tweet de Leonard Nimoy

L'hommage de la Nasa

L'hommage de Terry Virts qui effectue actuellement un séjour de six mois à bord de l'ISS

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.