La SNCF invite les voyageurs victimes de la pagaille de la gare Montparnasse à se manifester pour se faire indemniser.

Annonce de la SNCF après les perturbations de la gare Montparnasse
Annonce de la SNCF après les perturbations de la gare Montparnasse © Radio France / SNCF

Au final, après trois jours de panne, le PDG de la SNCF, Guillaume Pépy, a expliqué que "9 clients sur 10 ont été acheminés".

Ceux qui sont arrivés en retard, ou pas du tout, ont 60 jours pour faire rembourser leurs billets quelles que soient les conditions d'achat de ceux-ci.

Le transporteur invite les voyageurs à se rendre sur son site à la page dite G30, du nom de de la garantie dite « 30 minutes »

Pour Guillaume Pépy il s'agit désormais de "garder leur confiance".

Le remboursement sera intégral à partir de 4 heures de retard et en cas d'annulation du train.

Quid des frais supplémentaires ?

Taxis, nuits d'hôtel, les voyageurs pris dans le piège de ces trois journées ont dû s'adapter comme ils ont pu. Pour ces frais-là, ils ont deux mois pour déposer une réclamation.

Pour les vacanciers les conséquences ont pu être importantes, avec des vols loupés ou des séjours organisés, visites à l'étranger, croisières, annulés.

L'Association nationale de défense des consommateurs et usagers, CLCV, note que la SNCF n’a pas de politique définie.

Sur son site elle fait savoir que "Sans envisager encore à ce stade de démarches juridiques, la CLCV demande à la SNCF d’annoncer un cadre de négociation avec les usagers lésés et de prévoir une juste indemnité pour ce type de préjudice."

Elle incite les voyageurs et leurs familles à se manifester fermement et met en ligne sur son site web clcv.org un formulaire pour enregistrer son témoignage et sa requête sur l’incident de la gare Montparnasse. Un bilan sera fait en septembre.

Vers une harmonisation des règles d'indemnisation

Pour François Carlier, représentant de la CLCV, interrogé par Manuel Ruffez, la ministre des Transports et les parlementaires seront saisis sur cette question, pour améliorer les conditions d'indemnisation des usagers sur l'ensemble des moyens de transports.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.