Le musée de l'homme sort l'un des Mooc les plus prisés du moment. Il démarre le 31 octobre. Les Mooc, à quoi et à qui servent-ils ? Les tendances.

Businessman suivant un Mooc
Businessman suivant un Mooc © Getty / Jose Luis Pelaez Inc

19 scientifiques ont participé à l'élaboration de ces cours sur "Les origines de l'Homme", en 6 séquences. Ils visent le grand public et la vulgarisation des connaissances actuelles sur l'évolution de l'homme.

De quoi se familiariser avec des mots comme Sahelanthropus, Paranthropus ou Australopithecus (pensez à Toumaï et Lucy, la petite Australopithecus afarensis).

Les cours resteront accessibles jusqu'au 29 janvier. Pour s'inscrire, allez sur mooc-originesdelhomme.com

Orange intervient ici dans le cadre d'un mécenat en faveur du Musée de l'Homme. La firme a déjà produit d'autres Mooc sur Picasso, ou Versailles par exemple. A chaque fois, entre 15 et 20 000 personnes s'inscrivent. Pour Armelle Pasco, responsable de ces opérations chez Orange, l'engouement et la fidélité des publics à ces cours a été une surprise.

Nous avons constaté lors du Mooc sur Louis XIV et le château de Versailles que 35% des personnes qui ont répondu à nos questionnaires se déclaraient ouvriers ou employés. Le Mooc permet donc de traverser les classes sociales. Lorsque les gens s'inscrivent, ils suivent assez assidûment les séances proposées. Nous avons de faibles taux d'abandon, car le besoin d'apprendre est réel. Armelle Pasco

Le Mooc sur l'origine de l'homme n' est pas le seul à se faire remarquer en ce moment. Que ce soit pour tout savoir sur Oscar Wilde, ou pour devenir apiculteur (bientôt mis en ligne par le ministère de l'Agriculture), ou encore pour tout savoir sur le terrorisme, ils sont toujours au minimum un sujet de curiosité.

Les Mooc, combien de divisions ?

En France 1 000 mooc ont été créés ou sont en cours d'élaboration. Certains sont permanents et accessibles à tous et à tous moments. Le web marketing, le design ou le développement personnel, voilà des sujets que l'on trouve facilement, pour s'initier à de nouvelles compétences.

Dans le monde entier il faut compter entre 5 et 6 000 mooc gratuits, le plus souvent anglophones.

En France, la plateforme FUN a recensé 2 millions de Français inscrits sur son site. FUN agrège les mooc proposés par les universités et animés par des équipes pédagogiques. Il y a donc plusieurs millions de personnes qui se sont un jour inscrite à un mooc.

Mooc, qui es-tu ?

Un Mooc est destiné au grand public ? Là c'est que le Mooc est plutôt un outil de communication.

C'est typiquement le cas des Mooc d'Orange, de l'atelier de Courbet, à Picasso, et maintenant avec Les origines de l'Homme. C'est un outil de culture générale pour le grand public .

Capture d'écran, du Mooc Sur les rails de l'emploi
Capture d'écran, du Mooc Sur les rails de l'emploi © Ciffco

Ou alors c'est une aide au recrutement. Certaines entreprises lancent des Mooc comme la SNCF, d'en l'espoir de repérer de futurs collaborateurs. Exemple, avec « Sur les Rails de l’Emploi ».

Sinon le Mooc est destiné à un public particulier, comme certains salariés d'une entreprise. La formation professionnelle est passé du "présentiel" au e-learning, où les salariés regardaient une série de vidéo et validaient des connaissances avec un quizz.

Désormais, les Mooc entrent dans la danse. A condition de devenir vraiment collaboratif et d'intégrer un aspect réseau social, partage de connaissances entre les salariés inscrits à un Mooc.

Quand elles n'en sont pas encore là, les entreprises font appel à une plateforme comme My Mooc par exemple, pour faire envoyer à leurs salariés des sélections de Mooc gratuits qu'ils peuvent être tentés de faire sur leur temps libre. C'est ce que font Air France ou Total avec My Mooc, la plateforme qui vous guide dans le monde des Mooc, le "Tripadvisor " du secteur, comme le dit lui-même son fondateur Clément Meslin.

Certains préfèrent les Spoc , des Mooc, payants pour petites communautés, plus collaboratives.

Mooc toujours et pour tous ?

Les Mooc évoluent et il se pourrait qu'à l'avenir la tendance soit au payant. Aux Etats-Unis, les Mooc sont mis en avant autour de la personnalité de leurs animateurs, rendus de plus en plus vivants, suivent les astuces du story telling. L'investissement est de plus en plus important, il se peut donc que prochainement on voit apparaître des offres avec la première séance de cours gratuites, puis le reste payant.

Chez Orange, on n'imagine pas faire des Mooc payants, même en partie, en revanche Armelle Pasco le confirme, il faudra aller vers plus de ludification, de partage et être facilement consultables sur smartphone.

Mooc, all over the world ?

Nous pensons que les Mooc vont se développer plus lentement en France désormais, en revanche il y des opportunités phénoménales dans les pays émergents francophones, ou bien dans des pays comme la Chine par exemple. explique Clément Meslin.

►►►Pendant les vacances, restez connectés avec vos kids

►►►Un robot pour remplacer les présentateurs de France Inter ?

►►►Buzz, chatons et dollars, l’histoire des réseaux sociaux racontée sur les réseaux sociaux

►►►Le patrimoine, son avenir, aussi réel que virtuel

►►►Les web séries, les pépites du moment

►►►Le numérique à l’école, un désastre ?

►►►I love transmedia, le festival de l’interactivité et la réalité virtuelle : découvrez le jeu S.E.N.S VR

►►►Notes On Blindness, devenez aveugle, faites l’expérience en VR

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.