La Bank of América dans le quartier de Canary Wharf à Londres
La Bank of América dans le quartier de Canary Wharf à Londres © CC Herve Boinay

Un stagiaire qui travaillait dans les bureaux londoniens de la division banque d'affaires de la Bank of America est décédé après avoir travaillé trois jours de suite sans dormir.

Peut-on travailler 72 heures sans dormir ? Est-il possible de passer huit nuits blanches en deux semaines sans retentissements sur la santé ?

Le jeune stagiaire a été retrouvé mort, par ses colocataires, dans la douche de leur appartement.

Moritz Erhardt, 21 ans et de nationalité allemande, finissait sa sixième semaine d'un stage qui en comportait sept, et qui se déroulait dans les bureaux londoniens de la division banque d'affaires de la banque.

Un communiqué de la banque précise que le jeune garçon "était apprécié de ses pairs et était un stagiaire très motivé dans notre entreprise, avec un avenir prometteur".

Le porte-parole de Bank of America-Merrill Lynch s'est refusé à tout commentaire sur le rythme de travail de Moritz Erhardt ou sur celui des autres stagiaires de la banque.

Mais selon le quotidien britannique The Independant, le stagiaire avait travaillé "jusqu'à six heures du matin trois jours d'affilée". Un autre stagiaire qui vivait dans le même immeuble affirme que Moritz Erhardt aurait accumulé "huit nuits blanches en deux semaines".

Les stages d’été de la City sont connus pour être particulièrement difficiles et les stagiaires eux-mêmes tentent d’impressionner leurs employeurs pour décrocher l’un des emplois de banquiers ou de trader.

A Londres, Eric Albert

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.