coup d'envoi du baccalauréat
coup d'envoi du baccalauréat © reuters

Le taux de réussite a atteint un nouveau record historique cette année, avec 87,9 % de reçus (soit 1,1 point supplémentaire en un an). 77,3 % des représentants de cette génération ont obtenu leur précieux diplôme, un autre record.

Selon les chiffres officiels (et quasi définitifs) du ministère de l'Éducation nationale, on se rapproche encore un peu plus de l'objectif de Jean-Pierre Chevènement. Alors lui-même ministre, il prônait un taux de bacheliers par génération à 80 %.

► ► ► DOCUMENT | Les chiffres complets sur le site l'Éducation nationale

Cette année, on bat un nouveau record (comme en 2013), celui du nombre de reçus total : 87,9 % sur toutes les filières. Le bac général observe une légère baisse (mais garde tout de même un taux de réussite de 90,9 %), mais les deux autres baccalauréat décollent encore (90,6 % de réussite pour le bac technologique et 81,9 % pour le bac professionnel).

Benoît Hamon s'est félicité dans un communiqué de "très bons résultats".

Des résultats qui s'expliquent peut-être aussi par les consignes de correction, qui incitent de plus en plus les correcteurs à valoriser les points positifs et à minimiser l'impact des erreurs sur la note finale. Selon le syndicat Snes-FSU, l'inspection générale a notamment "modifié la répartition des points [dans les épreuves de math et de physique-chimie], diminuant le poids des questions les plus difficiles".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.