En ce nouveau week-end de chassé-croisé, vous absorberez presque autant de pollution dans l'habitacle de votre voiture que devant le pot d'échappement.

La voiture n'est pas un cocon, bien au contraire.
La voiture n'est pas un cocon, bien au contraire. © AFP / BIZ JONES / IMAGE SOURCE

Vous vous croyez à l'abri de la pollution une fois les portières fermées ? Pourtant l'habitacle de votre véhicule est l'endroit où les niveaux de dioxyde d'azote sont les plus élevés dans le quotidien des français, selon Airparif.

"Vous êtes exposés dans votre véhicule à des niveaux de dioxyde d'azote qui peuvent être deux fois supérieurs à certains niveaux enregistrés en bordure même de la chaussée." - Amélie Fritz d'Airparif, association de surveillance de la qualité de l'air en île de France.

La pollution de l'habitacle varie en fonction de plusieurs facteurs. Notamment en fonction du parcours, "de la fluidité du trafic, si il est plus ou moins encombré, des voies empruntées, des tunnelsoù les niveaux peuvent être multipliés par dix" explique Amélie Fritz. Mais il y a aussi, la façon dont vous vivez dans votre habitacle. "Ce qui émane des plastiques, si vous mettez du parfum, des choses de ce type. Vous respirez toutes ça, en plus de l'air extérieur." alerte la responsable d'Airparif. Malgré la généralisation des filtres à particules, les particules fines et le NO 2 s'infiltrent et se stockent dans cet espace clos.

Comment mieux respirer en voiture ?

Cette pollution est tellement importante et méconnue que l'association permet aux franciliens d'estimer les niveaux moyens de dioxyde d'azote dans l'habitacle, sur leur trajet quotidien. Selon la FEDA, la Fédération des Syndicats de la Distribution Automobile, l'air à l'intérieur d'une voiture est jusqu'à quatre fois plus pollué que l'air extérieur.

Alors que faire ? Si la route des vacances est difficilement imaginable à vélo, les professionnels recommandent de nettoyerrégulièrementles tissus et les tapis, d’aérer l'habitacle le plus souvent possible, et le filtre d'habitacle à charbon actif. Il permet d'absorber des gaz nocifs, des bactéries, des particules fines mais aussi d'absorber les mauvaises odeurs. Mieux que le parfum d'un petit sapin vert suspendu au rétroviseur.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.