Le ministère de l'Éducation nationale organise ce jeudi sa deuxième journée nationale de mobilisation contre le harcèlement scolaire.

700.000 élèves seraient victimes de harcèlement scolaire - photo d'illustration
700.000 élèves seraient victimes de harcèlement scolaire - photo d'illustration © Maxppp /

Ce jeudi, le ministère de l'Éducation nationale organise sa deuxième journée nationale contre le harcèlement à l'école. Instaurée en 2015 par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, "Non au harcèlement" a pour objectif de déclencher une prise de conscience collective.

Les estimations font état de 700 000 élèves victimes de harcèlement en France. Un harcèlement qui se détermine, en milieu scolaire, à l'aide de trois critères : la violence, la répétitivité et l'isolement de la victime.

Actions de prévention dans les établissements scolaires

Pour y remédier, de nombreux établissements mettent en place des actions de prévention, comme le collège Henri Matisse dans le XXème arrondissement de Paris. Depuis un an, les élèves travaillent régulièrement sur le harcèlement. Et l'an dernier, une classe de 6ème a réalisé un clip vidéo sur le harcèlement.

"Les élèves qui font subir du harcèlement évitent de le faire au regard des adultes."

Sandrine Besnard est professeur d'histoire géographique au collège Henri Matisse. Elle a mené des actions avec ses élèves pour lutter contre le harcèlement : réalisation d'un clip vidéo, rédaction d'un guide. Pour elle, les enseignants doivent prendre ce problème à bras le corps et surtout, elle juge essentiel d'inciter les élèves témoins de harcèlement à le signaler aux adultes.

Au-delà du lancement d’une grande campagne articulée autour de 4 axes - sensibiliser, prévenir, former et prendre en charge – la ministre souhaite provoquer un "tonnerre" de tweets et de publications sur les réseaux sociaux dont France Inter est partenaire et publiera, comme des dizaines d'autres médias, des messages sur les réseaux sociaux à 8h jeudi matin.

Chacun peut participer en s'inscrivant sur le site Thunderclap pour envoyer un message de soutien à cette journée : "En cette journée nationale #NonAuHarcèlement à l'École, mobilisons-nous en rejoignant la mosaïque collaborative."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.