Que faire de nos milliards de pots de yaourts consommés chaque année ? Peut-on d'ailleurs se passer de plastique pour les emballages ? Ces questions taraudent en ce moment les fabricants de produits laitiers frais, et surtout de yaourts.

En France on adore les yaourts. Problème : aujourd'hui ils sont conditioné dans un pot en plastique
En France on adore les yaourts. Problème : aujourd'hui ils sont conditioné dans un pot en plastique © AFP / Charly TRIBALLEAU

Comment fabriquer un pot de yaourt un peu plus écolo qu'aujourd'hui - sans jouer sur sa qualité - alors que la plupart de ces petits pots en plastique ne sont pas recyclés ?  Les industriels des produits laitiers frais viennent de tenir leur assemblée générale, et visiblement ils ne sont pas prêts du tout à tourner la page du plastique : ils rêvent plutôt d'un polystyrène entièrement recyclable.

16 milliards de pots de yaourts ou produits laitiers frais sont consommés chaque année en France et seuls 30% des foyers trient leurs emballages de produits laitiers. L'enjeu est considérable pour les industriels qui veulent répondre aux exigences environnementales des consommateurs, sans pour autant perdre des marges.

Pour Jérôme Servières, il n'y a pas de solution miracle. Ce fabriquant de yaourt, qui préside le Syndifrais, le syndicat des industriels des produits laitiers frais, plébiscite toujours le plastique : 

Aujourd'hui il n'y a pas d'alternative. Il n'est pas du tout certain que le verre soit un meilleur matériau pour la planète que le plastique  

"Le verre c'est un matériau qui pèse lourd, explique Jérôme Servières. Le verre n'est pas recyclable à l'infini non plus. Les machines carton, c'est des machines complètement différentes qui exigeraient de renouveler l'ensemble du parc industriel et qui fatalement auraient un niveau de compétitivité qu'on ne pourrait pas avoir tel qu'on l'a aujourd'hui avec le plastique." Une prise de position qui ne manque pas de faire réagir les fabricants de verre comme la chambre syndicale des verreries mécaniques, pour qui au contraire, le verre est "parfaitement recyclable, à 100% et à l'infini".

Quelle matière pour le pot parfaitement recyclable ?

Ces industriels des produits laitiers rêvent donc d'un polystyrène recyclé : les pots de yaourts pourraient alors être triés, traités pour être réutilisés. Une hypothèse crédible pour Michel Fontaine, le président du conseil national de l'emballage : "Le yaourt avec un emballage majoritairement polystyrène va être recyclé comme le verre ou comme le carton. Je pense que c'est l'avenir."

Pour les industriels, le yaourt, c'est comme le champagne :  si on enlève la bouteille il n'existe pas, hors de question de penser au vrac. Or la loi européenne va les obliger à créer des plastiques entièrement réutilisables ou recyclables d'ici 2030, et certains voudraient y arriver en France dès 2025.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.