Le bar tabac des Pins à Marseille ou a eu lieu une tentative de braquage
Le bar tabac des Pins à Marseille ou a eu lieu une tentative de braquage © MaxPPP/La Provence/Cyril Sollier

Un buraliste de Marseille a tiré ce matin sur trois jeunes qui tentaient de braquer son commerce, blessant un adolescent de 17 ans.

Le buraliste, qui avait déjà été attaqué il y a deux mois, a tiré avec un fusil à pompe armé de munitions "gomme-cogne". Il été placé en garde à vue,

Les policiers doivent préciser les circonstances dans lesquelles cette arme a été utilisée, mais selon les premiers éléments de l’enquête, trois braqueurs cagoulés et armés se trouvaient dans le sas d'entrée du bureau de tabac l'oncle du gérant du commerce a fait usage de son arme à trois reprises.

Le braqueur blessé, un adolescent connu de la police, a été interpellé et souffre de blessures "n'inspirant pas d'inquiétude", a précisé la source proche de l'enquête. Ses deux complices ont pris la fuite.

Le reportage de Laurent Grolée

Il faut que des moyens de protextion soient donnés aux buralistes

Le Ministre de l'Intérieur dit comprendre la crainte et la colère des commerçants. Mais pour Manuel Valls c'est à l'Etat d'assurer la sécurité, tout en travaillant avec eux à de meilleur moyens de protection.

Manuel Valls au micro de Franck Cognard

Vapeur contenant une trace d'ADN

Le représentant des débitants de tabac, qui se dit hostile à l'autodéfense, souhaite qu'une aide soit débloquée pour que les commerçants s'équipent de ce système qui diffuse en cas d'agression une vapeur contenant une trace d'ADN. Un système teste Outre-manche et qui reste pendant 6 mois sur les malfaiteurs, même après lavage.

"Il était prévisible qu'un cas comme cela se produise dans les Bouches-du-Rhône", affirme le président du syndicat des buralistes du département, Vincent Umile, soulignant qu'"entre juillet et août quinze buralistes (avaient) été braqués" dans le département.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.