[scald=111357:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Au moins huit personnes ont été interpellées dans le cadre d'un nouveau coup de filet mené mercredi matin dans les milieux islamistes dans plusieurs villes de France, a-t-on appris de source policière.

L'opération, lancée par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), a débuté à 06h00 à Marseille, Roubaix, Trappes, Pau et Valence notamment, et des perquisitions sont toujours en cours, a-t-on appris de même source.

L'opération s'inscrit dans le cadre d'une enquête préliminaire du parquet antiterroriste de Paris, visant une dizaine d'individus présentant des profils similaires à celui de Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Montauban et de Toulouse.

Il s'agit d'individus isolés, autoradicalisés, présentant pour certains des profils de petits délinquants, et susceptibles de s'être rendus dans la zone pakistano-afghane.

Cette opération survient quelques jours seulement après un premier coup de filet mené dans les milieux islamistes qui a conduit à l'interpellation de 19 personnes et à la saisie d'armes de guerre.

Sur les 19 islamistes présumés arrêtés le 30 mars dernier, 17 ont été placés en garde à vue et treize ont été présentés mardi à des juges afin d'être mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de commettre un acte de terrorisme.

Le parquet de Paris a requis l'incarcération de neuf suspects, membres présumés du groupe Forsane Alizza ("Les Cavaliers de la fierté"), dissous en février par le ministère de l'Intérieur.

Nicolas Bertin, avec Marine Pennetier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.