Ce 12 octobre, toute la signalétique pour les carburants va changer en France : les noms des différents types d'essence, de diesel et de gaz, sont transformés, ainsi que leurs couleurs et symboles associés. Une modification par souci d'harmonisation dans l'Union européenne.

Finis les Sans plomb 95 et Gazole, place au E10 et B7 (illustration)
Finis les Sans plomb 95 et Gazole, place au E10 et B7 (illustration) © AFP / Fred Tanneau

Les automobilistes vont devoir s'habituer : à compter de vendredi prochain, à la pompe, il n'y aura plus de sans plomb 95, de gazole et de GPL, mais du E5, du B7 et du LPG. Ce 12 octobre, l'ensemble de la nomenclature et de la signalétique associées aux carburants change.

Une transformation qui a lieu non seulement en France mais aussi dans toute l'Union européenne : c'est en effet par souci d'harmonisation dans tous les pays de l'UE que ce changement a été décidé. La mesure fait partie d'un plan nommé CARS2020, "pour une industrie automobile compétitive et durable en Europe", adopté en 2012. Partout en Europe, les stations services proposeront donc les mêmes noms de carburants. 

Comment ça marche ? 

La nouvelle signalétique se base sur trois formes : un rond pour l'essence, un carré pour le diesel, un losange pour les carburants gazeux. L'essence utilise des couleurs froides (turquoise ou vert), le diesel des teintes chaudes (jaune ou orange), les gaz du bleu. 

Pour le nom, les essences auront toutes un nom commençant par "E" suivi du taux d'éthanol : le sans plomb 95 ou 98 (appelé à disparaître) devient donc le E5 car il contient jusqu'à 5% de bioéthanol ; le SP95 E10 reste E10 ; et le super-éthanol devient quant à lui le E85. Les diesels (dits aussi biodiesels) commencent par "B" et sont aussi suivis du taux de biocarburant qu'ils contiennent, donnant donc le B7 et le B10, plus le XTL qui est un diesel synthétique.

Enfin, pour les carburants gazeux, les noms varient totalement d'un carburant à l'autre : l'hydrogène prend son nom abrégé H2, les autres prennent leurs acronymes anglophones (le GPL devient LPG, le gaz naturel comprimé CNG et le gaz naturel liquéfié LNG). 

Le résumé des nouveaux noms et nouveaux symboles pour les carburants
Le résumé des nouveaux noms et nouveaux symboles pour les carburants © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.