Comme Bruno, 4 000 personnes dorment dans la rue à Paris
Comme Bruno, 4 000 personnes dorment dans la rue à Paris © Valeria Emanuele

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a fait de la lutte contre l'exclusion, la "grande cause" de sa mandature. Un pacte est signé, ce mercredi, avec un objectif ambitieux : trouver un toit aux 4 000 sans-abri qui dorment dans la rue, à Paris, d'ici 5 ans.

Anne Hidalgo a fait de la lutte contre l’exclusion, la « grande cause » de son mandat. Ce mercredi, la Maire de Paris signe le Pacte parisien contre la grande exclusion, en compagnie de 350 partenaires. Parmi les signataires, l’Etat, des institutions de protection sociale, des entreprises publiques et privées, et des associations.

L’objectif de ce plan d’action 2015-2020 est de sortir les sans-abri parisiens de la rue. Aujourd’hui, 28 800 sans-abri vivent à Paris, et 4 000 d’entre eux dorment dans la rue .

Ce plan s’articule autour de 4 axes prioritaires :

  • favoriser l’accès aux droits.

  • prévenir les situations de grande précarité.

  • intervenir lorsque surviennent ces situations de grande précarité.

  • insérer durablement les personnes ayant connu une situation d’exclusion.

L’expérience d’Emmaüs Défi

À Paris, les sans-abri peuvent, déjà, compter sur l’expérience d’Emmaüs Défi. Cette association accompagne les grands exclus sur le chemin de la réinsertion. Depuis 2007, 350 personnes ont quitté la rue, grâce à elle.

Jean-Claude s'en est sorti grâce à Emmaüs Défi
Jean-Claude s'en est sorti grâce à Emmaüs Défi © Radio France

C’est le cas de Jean-Claude Piette. Il y a 2 ans, ce Parisien dormait sous un pont. Aujourd’hui, il a un toit, et un travail. Jean-Claude est gardien d’immeuble, embauché en Contrat à Durée Indéterminée (CDI).

Léo Tescher l’a rencontré.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.