Reportage dans une collocation plutôt déroutante.

Aurélien, Jena et Pauline en personnages LEGO selon eux
Aurélien, Jena et Pauline en personnages LEGO selon eux © Radio France / Léa Minod

A l’heure du thé, Léa Minod s’est rendue dans une collocation plutôt déroutante, un appartement parisien de polyamoureux où vivent entre autre Pauline et l’un de ses deux compagnons qui portent d’ailleurs tous deux le même prénom : Aurélien.

Dans la pièce principale, une grande piscine remplie de coussins fait office de canapé ; des maquettes de LEGO trônent un peu partout et l’on compte à peine une comédie romantique parmi les films (souvent d’horreur) disponibles en DVD.

Le couple exclusif, aucun d’entre eux n’y a jamais adhéré. Pour Aurélien 2, dit Jena : « Le modèle du couple exclusif, de l’homme et de la femme qui vivent éternellement ensemble est si récent - à peine une cinquantaine d’année - que l’on peut se permettre de le remettre en cause sans crainte ... pour proposer d’autres modèles. ».

Voilà plus de deux ans que cet équilibre à trois semble fonctionner grâce à une rigueur organisationnelle et tant qu’il n’est pas question de fonder une famille ... juste à deux.

►►► ALLER PLUS LOIN :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.