Accident de TGV
Accident de TGV © MaxPPP / Jean-Marc Loos

Une rame d'essai du TGV Est a déraillé samedi en début d'après-midi à Eckwersheim, une commune située au nord de Strasbourg, faisant au onze morts. Plusieurs blessé sont ce dimanche en état "d'urgence absolue". L'acccident a fait également 25 blessés, et 12 en urgence vitale . Après avoir percuté un pont, la rame s'est couchée dans un champ et est partiellement tombée dans le canal de la Marne au Rhin.

C'est le premier déraillement mortel dans l'histoire du TGV depuis sa mise en service en 1981.

Quarante-neuf personnes se trouvaient à bord de la rame, tous membres de la SNCF . Le train circulait à quelque 350 km/h au moment de l'accident, survenu à Eckwersheim, au nord de Strasbourg, sur la ligne à grande vitesse devant être mise en service au printemps prochain, L'accident s'est produit peu avant la jonction de la LGV avec le réseau général.

Des enfants à bord

Parmi les victimes, il y a plusieurs enfants. "Ils n'auraient pas dû être à bord de cette rame d'essai " : explique le président de la SNCF Guillaume Pepy à Luc Dréosto.

Ça n'est pas une pratique que la SNCF reconnaît, on n'est pas dans une phase touristique.

La LGV Est, d'une longueur totale de 406 km, sera mise en service commercial le 3 avril 2016. Outre le gain de temps entre Paris et l'Est de la France, la seconde phase de la LGV permettra aussi d'assurer une liaison plus

rapide entre Luxembourg et Strasbourg : 1H36 contre 2H10 actuellement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.