Le patient d'un centre hospitalier de Vienne a été opéré en urgence à la place d'un autre qui avait été renvoyé chez lui par erreur et qu'on n'a pas encore réussi à identifier.

opéré par erreur
opéré par erreur © Fotolia/Alex Tihonov

L’homme de 70 ans, a subi la pose d’une endoprothèse, un tube pour éviter la dilatation de l’artère.

L'erreur sur les identités, survenue "malgré de nombreuses procédures de contrôle" selon l'hôpital, remonte au 27 novembre 2012 mais elle n'a été portée à la connaissance de l'hôpital que le 4 avril.

C'est lors d'une visite de contrôle chez un radiologue d'un autre établissement que l'homme opéré par erreur a été informé du problème. "Il a accepté nos explications, et ne court aucun risque du fait de l'intervention qui a été pratiquée", a commenté Gérard Servais, le directeur du centre hospitalier Lucien-Hussel.

Le centre hospitalier n'a pas encore réussi à identifier le patient qui aurait dû être opéré en urgence et qui en avait donc besoin, lui. D'après ses radios, il s'agissait d'un homme de plus de 50 ans.

145 personnes correspondant à ce profil et présentes dans l'établissement le 27 novembre 2012 ont été convoquées à une visite immédiate, la pathologie décelée requérant un caractère d'urgence.

Une enquête administrative est en cours à l'hôpital pour déceler une éventuelle défaillance humaine.

Les explications de Véronique Pueyo

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.