Serge Grouard, maire d'Orléans
Serge Grouard, maire d'Orléans © Raeuters

C'est du jamais vu en France. Le maire d’Orléans Serge Grouard vient de créer une délégation pour lutter contre l’immigration clandestine. Sauf que cette question n'est pas de la compétence d'une municipalité. Ses opposants dénoncent un affichage destiné aux électeurs du Front national.

Réélue dès le premier tour des municipales (avec 53.64 % des voix), le maire UMP d’Orléans Serge Grouard commence son troisième mandat par une mesure controversée : il veut créer une délégation chargée de la lutte contre l'immigration clandestine. Ce qui a provoqué la colère des associations d'aide aux sans-papiers et de l’opposition municipale.

Reportage de Philippe Randé à Orléans

Pourtant, cette mesure n'est pas forcément une surprise. Il l'avait inscrite noir sur blanc dans son programme de campagne.

La lutte contre l’immigration clandestine n’est pas de la compétence du maire mais nous allons néanmoins poursuivre la lutte contre les mariages blancs et les fausses demandes de séjour.

Le sénateur socialiste du Loiret (également ancien maire d'Orléans), Jean-Pierre Sueur demande au préfet d'étudier les recours possibles.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.