Pourquoi tu remues les épaules comme on fait à la gymnastique ? Oui, pourquoi ? Ça te donne un côté... épileptique ! Pourquoi quand tu parles tu fais des mimiques flippantes avec ta bouche ? Oui, pourquoi ? Ça te donne un côté... à moitié louche ! Pourquoi ? Pourquoi ? Il faut que tu nous dises ! Pourquoi ? Pourquoi ? Tu sues dans tes chemises ? Pourquoi es-tu par moment plus grossier que des enfants super mal élevés ? Oui, pourquoi ? Et pourquoi t'as toujours l'air aussi crevé ? Pourquoi t'aimes moins les Roms et les sans papiers que les Balkany, Berlusconi, le chocolat, la pizza et le coca ? Oui, pourquoi ? Et tu préfères' Martine, Poutine ou DSK ? Pourquoi t'aimes pas les grands, pourquoi t'aimes plus l'écologie et pourquoi t'es toujours collé à ton téléphone portable ? Oui, pourquoi ? Et où elle est, ta « République irréprochable » ? Pourquoi ? Pourquoi ? Faut que tu te confesses ! Pourquoi ? Pourquoi ? Tu tiens pas tes promesses ? Pourquoi tu donnes des légions d'honneur à tes copains, à n'importe qui ? Oui, pourquoi ? Et pourquoi tu ne bois... ni vin ni whisky ? Pourquoi tu protèges' Hortefeux, pourtant plusieurs fois condamné ? Oui, pourquoi ? Les Auvergnats en sont vraiment peinés. Pourquoi tu gardes ceux qui ont voyagé grâce aux dictateurs ? Oui, pourquoi ? Et prends-tu des vaso-dilatateurs ? Pourquoi tu répètes que les magistrats ne font pas leur boulot ? Oui, pourquoi ? Eh ben dis donc, tu manques' pas de culot ! Pourquoi tu méprises les professeurs et tu agresses les journalistes ? Oui, pourquoi ? Tu as plus de respect pour les cyclistes ! Pourquoi ? Pourquoi ? Tu joues les matadors ! Pourquoi ? Pourquoi ? T'as pas de labrador ? Pourquoi t'écoutes Chimène Badi et t'aimes pas la Princesse' de Clèves ? Oui, pourquoi ? Et pourquoi ta grammaire est toujours en grève ? Pourquoi tu nous as dit qu'avec toi, tout deviendrait possible, qu'il n'y aurait plus de sans-abris, pourquoi tu nous as tenu ce baratin ? Oui, pourquoi ? Tu ne nous aurais pas pris... pour des crétins ? Pourquoi tu nous as expliqué que si on travaillait plus, on gagnerait plus et que tout le monde serait plus riche ? Oui, pourquoi ? Tu ne nous aurais pas... pris pour des quiches ? Pourquoi ? Pourquoi ? On voudrait bien savoir ! Pourquoi ? Pourquoi ? Que dit ta femme le soir ? Et tiens d'ailleurs, entre nous, la Carla, tu as fait comment pour la tomber ? Oui, comment ? Et au fait c'est pour quand ce petit bébé ? En duo avec Clarika, la "Poésie du jeudi" du 10/02/11 dans le "5/7 Boulevard" :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.