Les lycéens vont connaître ce mardi les premières réponses à leurs choix d'orientation post-bac. Pour cette première année avec Parcoursup, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche promet au moins une réponse positive à 70 % des postulants avant le début des épreuves du baccalauréat.

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche promet une réponse positive pour 70 % des candidats avant le baccalauréat (photo d'illustration des résultats du bac)
Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche promet une réponse positive pour 70 % des candidats avant le baccalauréat (photo d'illustration des résultats du bac) © AFP / JACQUES DEMARTHON

C'est l'heure du premier verdict pour les futurs étudiants avec la première réponse de Parcoursup ce mardi à 18h. Les 810 000 lycéens qui se sont inscrits vont prendre connaissance des vœux d'orientation dans lesquels ils sont admis selon trois indications simples : "Oui", "Liste d'attente" ou "Non", cette dernière réponse étant réservée aux vœux dans une filière sélective uniquement. Les deux premières réponses peuvent être conditionnées à un rattrapage à effectuer avant la rentrée étudiante, le fameux "Oui-si", précisé en bas de cet article.

Une fois ces premiers résultats connus, il est précisé sur Parcoursup le délai maximal pour accepter chacune des propositions d'admission, afin de fluidifier la procédure.

Quel calendrier ?

Si le lycéen ou la lycéenne voit tous ses vœux acceptés, il ou elle n'a plus qu'à faire son choix, sous 7 jours, libérant la place dans les filières qui auront été écartées pour des postulants placés sur les listes d'attente. Pour accélérer les choses, Parcoursup exige un choix dès lors que le candidat a reçu au moins deux réponses positives.

Si un lycéen hésite entre un vœu accepté et une liste d'attente, il a la possibilité de maintenir les deux vœux plus longtemps, se laissant le temps d'obtenir une réponse positive pour le vœu placé en "Liste d'attente" en cliquant sur "je maintiens" en face de chaque vœu en attente, tout en acceptant la proposition d'admission à un autre vœu de la liste. Si le vœu sur liste d'attente devient un "oui", le candidat devra se décider entre les deux vœux favorables. À noter que pour les listes d'attente, le rang de chaque candidat sera connu, ce qui peut inciter les lycéens à retarder au maximum leur réponse, le temps de voir si une place supplémentaire s'est libérée et donc potentiellement engorger le système.

Avec ce procédé, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche espère pouvoir fournir une réponse définitive à 70 % des candidats avant les épreuves du bac, en demandant à ces derniers de se décider pour ne garder qu'une seule proposition sous 7 jours. 

Dans le cas contraire, des propositions pourront être émises à compter du 26 juin et jusqu'au 24 septembre tous les jours, les dossiers non finalisés étant actualisés chaque matin. Pour toutes les propositions reçues en juillet et août, les futurs étudiants auront deux jours pour confirmer leur choix. Et devront le faire le jour même en septembre.

Que faire si ?

Si aucun des vœux n'a été accepté et qu'ils ont tous été faits dans des filières sélectives, chaque rectorat d'académie prévoit une commission. Mise en place à compter de ce mardi, elle prévoit de proposer à chaque candidat dans cette situation, et qui aura saisi la commission dans Parcoursup, de nouvelles propositions.

Si le candidat ou la candidate est en situation de handicap ou souhaite suivre un parcours adossé à une activité sportive de haut de niveau, un réexamen du dossier est possible. Les candidats concernés pourront saisir le rectorat pour solliciter une inscription dans la filière de leur choix.

Enfin, une fois les épreuves du baccalauréat passées, une seconde procédure s'ouvre en fonction des places encore disponibles. Au 26 juin, il sera ainsi possible de s'inscrire à cette procédure complémentaire dans les filières où des places sont vacantes. En 2017, rappelle le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, "130 000 places sont restées vacantes" après la rentrée étudiante.

Le cas du "oui-si"

Une dernière particularité, enfin, le "oui-si", cette procédure qui permet à une université de proposer des parcours personnalisés aux candidats pour qu'ils intègrent la formation de leur choix en ayant tous les bagages nécessaires à leur réussite. Sur Parcoursup, la mention "oui-si" sera affichée au moment où sont connus les résultats, avec une case "description" permettant au futur étudiant de prendre connaissance des TD, cours supplémentaires, cours d'appuis ou modules requis, leur permettant de maintenir ou de renoncer à leur choix.

Parcoursup ne dispense pas des procédures d'inscription dans la filière concernée, ni des inscriptions sociales. Pour les demandes de bourse et de logement, les candidats ont jusqu'au 31 mai pour constituer leur dossier. Là aussi, le dossier peut être temporaire, la condition étant qu'une orientation soit indiquée avant fin mai, y compris si elle n'est pas encore définitive.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.