horodateur
horodateur © Wikimedia Commons

Depuis ce week-end, c'est terminé le stationnement gratuit au mois d'août à Paris. Mais les modes de paiement du stationnement dans la capitale se modernisent avec l'usage du mobile et d'Internet.

Le Conseil de Paris a voté la mesure en décembre dernier à l’occasion d’une réforme du stationnement dans la ville. Jusqu'ici le mois d'août était le seul durant lequel on pouvait se garer gratuitement. Jusqu'à la fin du mois il faudra désormais passer par la case horodateur. Le tarif de stationnement est de 4 euros / heure en Zone 1 et de 2,40 euros / heure en zone 2. La mairie reconnait que le stationnement payant permettra de récupérer quelques centaines de milliers d'euros. Elle estime de 10 à 15% le taux de paiement du stationnement par les automobilistes. Pour les contrevenants ce sera 17 euros d'amende.

Inciter les automobilistes à utiliser les parcs de stationnement souterrains.

Sur son site, la ville de Paris explique que le but est aussi d'inciter les Parisiens a utilisé les parkings souterrains plutôt que les places en surface.

L'offre de stationnement en surface ne représente que 18% des places de stationnement de la capitale, contre 82% de places situées hors voies publiques.

La ville affrime mener des discussions avec les concessionnaires de parcs de stationnement souterrains pour offrir aux Parisiens des tarifs attractifs.

Nouvelles applications pour payer à distance

Le service "P mobile" permet de payer son stationnement sur Internet ou par téléphone, il est disponible dans tout Paris depuis le 1er juillet. Les utilisateurs peuvent prolonger ou racocourcir à distance la durée du stationnement.

Un nouveau service qui vient s'ajouter aux autres moyens de paiement, Aurélien Colly

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.