Les particules fines, qui affectent les systèmes respiratoire et cardiovasculaire, sont une des principales sources de pollution
Les particules fines, qui affectent les systèmes respiratoire et cardiovasculaire, sont une des principales sources de pollution © MaxPPP

Un épisode de pollution aux particules fines est attendu ce lundi en Ile-de-France. La préfecture de police de Paris invite les conducteurs à différer leurs déplacements dans la région.

Ce lundi connaitra un épisode de pollution aux particules fines. Le "niveau d'information", c'est-à-dire une pollution dépassant 50 microgrammes de poussières en suspension par mètre cube en moyenne sur la journée, devrait être dépassé.

Sollicitée, Ségolène Royal a estimé que la demande d'instauration de la circulation alternée envoyée dimanche soir par la maire de Paris était trop tardive . "Si le pic de pollution continue [lundi], la circulation alternée sera accordée aux élus, s'ils la demandent, pour demain [mardi]."

Invitée de France Inter, Anne Hidalgo a estimé qu'il faudrait "de l'automaticité dans le lancement des procédures d'alerte".

► ► ► RÉÉCOUTER | Anne Hidalgo : "Mon objectif est que l'on respire à Paris"

Le stationnement résidentiel sera gratuit lundi à Paris

La situation devrait s'améliorer mardi. D’ici là, l'Agence régionale de santé recommande aux populations les plus sensibles de réduire leurs activités physiques, en plein air comme en intérieur (personnes âgées, femmes enceintes, jeunes enfants, personnes asthmatiques ou ayant des pathologies cardio-vasculaires...).

De son côté, la préfecture de police de Paris invite les conducteurs à différer leurs déplacements dans la région , à contourner l'agglomération de Paris pour le trafic de transit et à réduire leur vitesse sur l'ensemble de la région. Le stationnement résidentiel sera gratuit lundi à Paris.

Les particules fines, qui affectent les systèmes respiratoire et cardiovasculaire, sont une des principales sources de pollution de l'air. En milieu urbain, elles sont émises notamment par le trafic routier et, l'hiver, le chauffage.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.