Depuis le milieu de l'année 2019, l'expression "OK Boomer" est devenue un incontournable pour les "millenials" qui veulent mettre leurs aînés face à leurs contradictions. Mais comment le traduire en français ?

Une pancarte "OK Boomer" dans la marche contre les violences faites aux femmes, le 23 novembre dernier.
Une pancarte "OK Boomer" dans la marche contre les violences faites aux femmes, le 23 novembre dernier. © AFP / Laure Boyer / Hans Lucas

Apparue dans des vidéos sur Internet, répandue sur les réseaux sociaux à la vitesse d'un éclair, et aujourd'hui présente dans tous les pans de la culture pop, l'expression "OK Boomer" est devenue un symbole, un façon de remettre à leur place les "vieux", une formule générationnelle qui cristallise l'incompréhension entre deux générations. Mais a-t-elle un équivalent français ? 

> À ECOUTER AUSSI : "OK Boomer", cette expression en vogue, dans l'édito M

Officiellement, non. La phrase venue du web a, comme la plupart des "memes", gardé sa version originale partout dans le monde. Tout au plus certains sites d'information l'ont convertie en "Cause toujours, baby-boomer" pour l'expliciter. Mais sur le site de discussions Reddit, un utilisateur américain s'est demandé comment on disait "OK boomer" en français, dans un fil de discussion consacré à la langue française. Il répond ainsi à sa propre question : 

La meilleure solution que j'aie trouvé serait "D'accord dinosaure", qui me semble bien sonner.

Une idée qui a amusé les utilisateurs et utilisatrices francophones de Reddit, qui s'en sont emparés dans un "thread" nommé "Une personne (...) a demandé comment on disait "ok boomer" en français, et j'adore sa proposition". Résultat : chacun y va de sa propre version. 

Festival de rimes

Et étonnamment, le dénominateur commun à la plupart des propositions est la recherche d'une rime, pourtant inexistante dans la version originale - certainement une forme d'exception culturelle française. On retrouve ainsi "Mais oui, papi", "Si tu veux, petit vieux", "Plaît-il, fossile" ou "D'acc réac", qui figurent parmi les propositions les plus appréciées.

Autre proposition appréciée : "Ta gueule, l'aïeul", même si celle qui semble la plus spontanée est un simple "OK vieux con". 

Enfin, certains ont poussé le vice jusqu'à tenter une traduction... en latin. Sachez ainsi qu'on pourra dire "Ita est senex", ou lui préférer "Sic hoc, vetulus", pour les latinistes. Une formule qui risque de circuler dans les couloirs des classes prépa et des facs de lettres.

Quant à la plus précise, elle mérite le coup d’œil : "J'entends ce que tu déblatères, personne issue de l'explosion démographique d'après-guerre". Égalée par "J'admire votre justesse, bénéficiaire à taux plein de l'assurance vieillesse".

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.