Une école de Belfort
Une école de Belfort © PHOTOPQR/L''EST REPUBLICAIN / PHOTOPQR/L''EST REPUBLICAIN

Après les 855 000 enseignants hier, les élèves reprennent ce mardi le chemin de l'école. Au programme, réforme de l'enseignement prioritaire, changements à la maternelle et Enseignement moral et civique.

Les organisations syndicales hostiles à la réforme du collège se réunissent et devraient adopter le principe d'une journée de grève en septembre , suivie d'une manifestation en octobre.

En déplacement à Pouilly-sur-Serre (dans l'Aisne), François Hollande a profité de la rentrée pour préciser certains points de ses mesures dans le domaine de l'Éducation.

Depuis 2012, plus de 35 200 postes supplémentaires ont été créés . Nous irons jusqu'au bout de ces recrutements, il y en aura bien 60 000 de plus à la fin 2017. On a recruté 100 000 enseignants depuis 2012, tenant compte des départs à la retraite.

C'est à la rentrée 2016 que devraient entrer en vigueur la réforme du collège et celle des programmes, les deux sujets qui divisent le plus la communauté éducative.

Les ZEP en moins, les REP en plus

Pour cette année, il faut noter la disparition des ZEP (Zones d'éducation prioritaire) remplacées par 1089 REP (Réseaux d'éducation prioritaire ) qui peuvent même être des REP+ (350 réseaux encore un peu mieux dotés).

Les ZEP, en 30 ans d'existence n'ont toujours pas atteint leur objectif de diminution des inégalités sociales, comme le démontrent les enquêtes internationales.

L'Enseignement moral et civique va remplacer l'Éducation civique en primaire, au collège et au lycée . Il se revendique plus concret et ouvert au débat. Sa conception est consécutive aux attentats de janvier et aux débats qui avaient traversé l'institution scolaire, notamment aux perturbations de la minute de silence observées dans certains établissements.

Quant à l'école maternelle, elle est supposée devenir une "école bienveillante ", où le jeu et la socialisation seront prioritaire sur le pré-apprentissage de la lecture et de l'écriture.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.