Pole emploi
Pole emploi © MaxPPP / Sébastien Jarry

Le conseil d'administration de Pôle Emploi devrait valider ce mercredi la généralisation des contrôles de recherche d'emploi pour les chômeurs. A partir du mois d'août, une équipe dédiée d'un peu plus de 200 agents sera chargée de vérifier sur tout le territoire que les demandeurs d'emploi recherchent bel et bien du travail, sous peine de radiation.

Au total, ce sont près de 200.000 chômeurs qui devraient être contrôlés chaque année. Aujourd'hui, des contrôles, il y en a déjà mais ils sont rares car c'est le conseiller référent qui s'en charge, et bien souvent il n'en a pas le temps.

Pour tester ce nouveau dispositif, une expérimentation a été menée pendant 10 mois entre 2013 et 2014 dans les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), Franche-Comté et Poitou-Charentes. 6000 chomeurs avaient été contrôlés . Résultat, les chômeurs crient déjà au flicage.

Le reportage de Camille Garnier

1'07

Pôle Emploi généralise la chasse aux fraudeurs

En 2014, l'organisme estime que ces fraudes ont coûté 120 millions d'euros, un record et une augmentation de 20% par rapport à l'année précédente. Il sera délibéré ace mercredi en comité d'entreprise et agace déjà les syndicats

Jean-Charles Steyger, délégué syndical FSU Pôle Emploi

0'58

S controles Pôle Emploi/ steyger ok

Pôle Emploi détaille les modalités du dispositif, qui "n'est et ne sera assorti d'aucun objectif en termes de nombre de contrôles et/ou nombre de radiations". Le chômeur radié peut introduire un "recours" auprès du directeur d'agence, puis devant le tribunal administratif et/ou le médiateur de Pôle emploi.

0'58

S controles Pôle Emploi/ steyger ok

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.