L'allocation adulte handicapé s'élève à 807 euros
L'allocation adulte handicapé s'élève à 807 euros © MaxPPP

En plein examen de la loi de finances, le gouvernement tente de faire des économies. A partir de mardi soir, l'Assemblée débat d’un volet concernant l’allocation adulte handicapé.

Le projet prévoit de prendre en compte dans son calcul à partir de 2016, les intérêts non imposables des comptes épargne des bénéficiaires dont le livret A. Pour les personnes handicapées qui ont de l'argent de côté cela réduirait donc l'allocation qui est de 807 euros par mois au maximum.

"Une mesure vexatoire", "une grave erreur", "un racket".

Plusieurs députés de la majorité et de l’opposition ont alerté mardi le gouvernement au sujet du nouveau mode de calcul de l'allocation adulte handicapé (AAH) prévu dans le projet de budget 2016, critiquant "une mesure vexatoire" , "une grave erreur", "un racket".

Déjà dénoncée par l'Association des paralysés de France (APF) à l'origine d'une pétition dénonçant une volonté du gouvernement de faire "main basse" sur les ressources des personnes handicapées, cette mesure devrait être discutée mardi soir dans l'hémicycle dans le cadre du budget sur la mission solidarité.

Nous allons regarder comment revenir sur cette proposition

a expliqué le président du groupe PS Bruno Le Roux.

A partir de 2016, le projet prévoit d’intégrer dans le calcul de l'AAH les intérêts non imposables des comptes d'épargne, tels que le livret A. Cette mesure réduirait le montant de l'AAH actuellement 807 euros par mois au maximum pour les bénéficiaires ayant de l'argent de côté. Par ailleurs, ce projet ferait perdre des droits connexes qui ne sont ouverts qu'à ceux qui touchent l'AAH à taux plein.

Le reportage de Géraldine Hallot :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.