La France connaît un nouvel épisode de pollution atmosphérique. Paradoxe : si les Français en connaissent les risques, ils sont peu nombreux à adapter leur comportement.

Une partie de la France, dont Paris, est frappée par un nouvel épisode de pollution de l'air
Une partie de la France, dont Paris, est frappée par un nouvel épisode de pollution de l'air © Radio France / Mathilde Dehimi

En 2015, un Français sur quatre cite la pollution de l'air comme sa principale préoccupation environnementale, selon les statistiques de l'Insee, compilées par le Commissariat général au développement durable.

Pour les ménages français, c'est d'abord aux pouvoirs publics, puis aux entreprises d'agir pour protéger l'environnement. Comment l'expliquer ? "D'abord, il y a un sentiment d'impuissance, sans doute, de se dire : "oui, il y a une pollution de l'air, mais c'est une sorte de fatalité, et moi, en tant que citoyen, je n'y pourrai rien"", avance Benoit Hartmann, président de l'association France Nature Environnement. "D'autre part, les Français se disent aussi que tant que l'Etat et les acteurs industriels n'y prennent pas leur part, ils n'ont pas envie de s'y mettre. Il y a une sorte de rejet." Il évoque aussi un "risque de banalisation" avec "les alertes à répétition" à la pollution de l'air, "qui pourraient renforcer le fatalisme."

"Ce n'est pas parce que c'est un problème récurrent qu'il est insoluble" - Benoit Hartmann, France Nature Environnement

"C'est un peu comme crier au loup", assure Benoît Hartmann, "il ne faudrait pas que les Français pensent que comme c'est un problème récurrent, c'est un problème insoluble. Nous sommes 80% à habiter en ville, et en ville, la cause principale de la pollution, ce sont les déplacements seuls en automobile - or, il y a vraiment des alternatives."

Selon les cartes de prévisions de la pollution de l'air aux particules fines (PM10) publiées par le site Prevair.org, l'épisode de pollution qui touche la France va se poursuivre dans les prochains jours :

L'épisode de pollution de l'air qui touche la France devrait se poursuivre dans les prochains jours
L'épisode de pollution de l'air qui touche la France devrait se poursuivre dans les prochains jours © Visactu - 2016

La circulation différenciée est reconduite ce mardi et mercredi à Paris.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.