L’Île-de-France vit un nouvel épisode de pollution ce vendredi. Deuxième cause de cette pollution, après le trafic automobile : le chauffage au bois.

Le chauffage au bois responsable de 40% de la pollution en Ile de France
Le chauffage au bois responsable de 40% de la pollution en Ile de France © Maxppp / Bruno Levesque

La pollution aux particules fines a atteint le niveau d'alerte ce venredi, après avoir atteint le niveau d'information jeudi. La météo défavorable, la circulation automobile sont responsables. Mais selon Airparif, l'organisme qui mesure la pollution en Ile de France, le chauffage au bois contribue pour plus de 40% aux émissions de particules en hiver en Ile-de-France, l’essentiel provenant du chauffage résidentiel (93%).

Pour limiter l’impact de votre chauffage au bois sur la qualité de l’air, des bons gestes existent. Entretien régulier, appareil performant et labellisé, bois sec et naturel.

En 2014, il a été question d'interdire les feux de cheminée à Paris. Mais devant le tollé provoqué, le ministère de l'écologie a fait marche arrière et un arrêté inter-préfectoral a été pris le 28 octobre 2015 : Il permet à nouveau aux Franciliens de faire du feu dans leur cheminée, à condition, toutefois, que cela reste des feux d'agrément.Interdit donc d'allumer un feu de cheminée pour se chauffer en continu.

Cet arrêté permet également aux Franciliens de se chauffer au bois avec les appareils dont ils disposent déjà, mais impose de choisir des appareils performants à ceux qui s'en procurent de nouveaux s'ils se trouvent dans les communes de la zone sensible. A Paris, en revanche, seuls les appareils très performants peuvent être utilisés en tant que mode de chauffage.

►►►ECOUTER | Le reportage de Delphine Evenou qui a rencontré une Parisienne se chauffant au bois

►►►LIRE |Pollution en Ile de France : Vitesse limitée mais pas de circulation alternée

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.